Fiche de lecture: "le cinéma en perspective: une histoire" de jean-louis leutrat

1452 mots 6 pages
MANCY
Lucien
L3

Fiche de lecture:
"Le cinéma en perspective: une histoire" de Jean-Louis LEUTRAT

Le livre de seulement 109 pages écrit par Jean-Louis Leutrat ne propose pas l'Histoire du cinéma, mais UNE histoire du cinéma. Comme il l'évoque précautionneusement à l'introduction de l'ouvrage, le cinéma, comme tout art, est un sujet infiniment complexe, avec toute une subtilité, toute une subjectivité, toute une relativité qu'il serait difficile d'appréhender même dans une encyclopédie de 100 volumes, et à fortiori, impossible de résumer en 109 pages. L'intention de Leutrat est alors de survoler les tendances (qu'il s'agisse d'influence, de mutation ou de politique) du cinéma en trois grands axes. Au lecteur ensuite d'en tirer ses propres conclusions, et sa propre histoire du cinéma.

De ce que j'ai lu du livre, ce qui m'a le plus marqué, et qui m'a paru le plus pertinent, est l'idée qu'il n'y a pas eu qu'un seul cinéma, mais que, tel le phénix, celui-ci renaquît à plusieurs reprises de ses propres cendres. En effet, le cinéma Père a été plusieurs fois trahi et tué par le cinéma fils plus fort: le cinéma muet tué par le cinéma parlant, bien sûr, mais aussi le cinéma dit "primitif" par le cinéma de découpage, ou encore, le cinéma classique ou traditionnel par les cinémas modernes... le cinéma de grand écran par le cinéma de petit écran? Sans oublier la confusion et l'opposition entre fiction et documentaire.

On retrouve alors ici, comme dans chaque discipline, chaque idée, chaque espèce, la cruelle loi du plus fort, le principe de l'évolution de Darwin. Et, tristement, on constate que nombre de dinosaures du 20eme siècle ont définitivement disparu, effacés par le temps et le mépris des spectateurs. C'est bien tard qu'on songea à les conserver et qu'on redécouvrît leur qualité à travers la création de cinémathèques.

On constatera d'ailleurs, pour prouver qu'il y a plusieurs cinéma, qu'il n'y a pas toujours eu le même combat dans cette

en relation

  • Shinning de Stanley Kubrick
    15665 mots | 63 pages
  • Gilles Deleuze L Image Mouvement Book Hellip
    116510 mots | 467 pages