Français

456 mots 2 pages
Les règles du théâtre classique

Pour que le spectateur ait l’impression d’assister une vrai action et pas seulement une représentation, le théâtre classique a élaboré des règles.

En 1630, les règles qui sont élaborées sont basées sur la vraisemblance. - Le but de la vraisemblance est que le public ait l’impression que l’action est bien réelle et pour cela il faut que l’intrigue soit cohérente. - La célèbre citation de Boileau qui dit que « le vrai peut quelques fois n’être pas vraisemblable » signifie que le théâtre ne doit montrer que des évènements crédibles, que les sentiments éprouvés par les personnages doivent être conformes à la sensibilité de l’époque.
( Donc, le naturel classique est asservi à une convention sociale et culturelle.

Au XVII ème siècle, on appelle la bienséance le fait que la pièce qui est joué respecte certains principes de cohérence. Par exemple : - Les faits historique doivent être vraisemblable, par exemple si on fait référence à Achille il doit être courageux, représenté comme le public le connaît. - Les personnages doivent se comporter selon leur rang, par exemple un roi ne doit pas essayer de corrompre quelqu’un, il doit agir comme un roi. Les personnages ne peuvent pas changer de caractère, c'est-à-dire que si il est peureux il doit le rester jusqu’au dénouement. (Bienséance interne)

- Dans la salle, pour éviter que certaines personnes soit choquées, il ne faut pas représenter : • La violence, comme la mort par exemple. • Les réalités corporelles (Bienséance externe)

Pour assurer la crédibilité de la pièce, les auteurs et les comédiens respectent la règle des trois unités.

- L’unité de temps, c'est-à-dire que la pièce ne se déroule pas en plus de 24 heure. Le temps qui passe est le donc le même pour le spectateur. - L’unité de lieu, la scène doit se dérouler à un même endroit parce que le spectateur reste au même endroit pendant le spectacle. Dans le

en relation

  • français de francais
    346 mots | 2 pages
  • Français
    4802 mots | 20 pages
  • Francais
    6279 mots | 26 pages
  • francais
    1124 mots | 5 pages
  • Francais
    4718 mots | 19 pages
  • francais
    7537 mots | 31 pages
  • Le francais
    280 mots | 2 pages
  • Français
    626 mots | 3 pages
  • francais
    1206 mots | 5 pages
  • Francais
    1727 mots | 7 pages