Franco

636 mots 3 pages
I. Les causes, les idées de bases...
Conscient de son inexpérience en matière politique, Franco s'appuya sur son beau-frère,
Ramón Serrano Súñer et l'Église catholique, ralliée à son camp après les massacres anticléricaux de 1936, sans oublier les monarchistes.
L'anticommunisme constitue l'autre grand pilier de sa politique.
Franco considère insensée la guerre mondiale qui oppose les peuples de l'Europe au seul profit de l'Union Soviétique. Il lui paraît qu'il y a deux guerres: une, légitime, celle de l'Europe contre le communisme (ce qui explique l'envoi de la Division bleue en réponse aux Brigades internationales), l'autre, illégitime, entre les Alliés et l'Axe. Selon l'historien américain Robert
Paxton, Franco était « d'une hostilité maladive à la démocratie, au libéralisme, au sécularisme, au marxisme et tout spécialement à la franc-maçonnerie ».
En revanche, Franco n'est ni fasciste, ni libéral, ni démocratechrétien.
Ce militaire conservateur, déçu tout à la fois par
Alphonse XIII et par la République. Sa tactique repose sur son prestige personnel. Elle consiste à s'entourer de toutes les familles idéologiques de son camp. Il voulait un État et un gouvernement en accord avec les anciens principes de l'Église
Catholique.

II. La montée de Franco au pouvoir.
En octobre 1934, le ministre radical, Diego Hidalgo demande à Franco de prendre la direction des opérations contre l'insurrection violente des socialistes.
Le commandement direct est confié au général
Lopez Ochoa mais les décisions de l'état-major sont planifiées par Franco. En quelques jours, les décisions du futur Caudillo, avalisées par la coalition gouvernementale des radicaux et du centre droit, suffisent à disperser les révolutionnaires. Franco apparaît alors comme le défenseur de la légalité, le sauveur de la République.
Au lendemain du premier tour des élections de février 1936, afin de garantir le bon déroulement du deuxième tour, Franco insiste auprès du chef de

en relation

  • Les francos
    4195 mots | 17 pages
  • Franco
    467 mots | 2 pages
  • Franco
    1471 mots | 6 pages
  • FRANCO
    482 mots | 2 pages
  • Franco
    292 mots | 2 pages
  • franco
    329 mots | 2 pages
  • Franco
    1289 mots | 6 pages
  • Francisco franco
    3470 mots | 14 pages
  • Francisco franco
    311 mots | 2 pages
  • le Géneral franco
    1914 mots | 8 pages