Francophonie

8494 mots 34 pages
Article
« Profils d’acculturation d’élèves issus de l’immigration récente à Montréal » Fasal Kanouté
Revue des sciences de l'éducation, vol. 28, n° 1, 2002, p. 171-190.

Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :
URI: http://id.erudit.org/iderudit/007154ar DOI: 10.7202/007154ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.

Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html

Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : erudit@umontreal.ca

Document téléchargé le 16 mai 2013 05:30

Revue des sciences de l’éducation, Vol. XXVIII, no 1, 2002, p. 171 à190

Profils d’acculturation d’élèves issus de l’immigration récente à Montréal
Fasal Kanouté Professeure Université de Montréal Résumé – Cet article traite de la construction identitaire en contexte d’immigration. Il présente, grâce à un questionnaire sur l’acculturation spécialement adapté à une population d’élèves du primaire (10 à 13 ans), les profils d’acculturation, pour les élèves d’origine immigrante, et les profils «acculturateurs», pour les élèves assimilés au groupe majoritaire: intégration, individualisme, assimilation, marginalisation, séparation, exclusion. Les possibilités de profils des deux catégories d’élèves sont similaires. Cependant, une analyse comparative indique, chez les élèves d’origine immigrante, des attitudes qui relèvent de stratégies identitaires visant à concilier leur double socialisation.

en relation

  • Francophonie
    1202 mots | 5 pages
  • Francophonie
    8994 mots | 36 pages
  • La francophonie
    1879 mots | 8 pages
  • La francophonie
    635 mots | 3 pages
  • Francophonie
    869 mots | 4 pages
  • La francophonie
    611 mots | 3 pages
  • Francophonie
    1059 mots | 5 pages
  • La francophonie
    5465 mots | 22 pages
  • Francophonie
    2706 mots | 11 pages
  • Francophonie
    1230 mots | 5 pages