Frantz fanon

2167 mots 9 pages
Qui était frantz fanon ? Pour les jeunes lecteurs d’aujourd’hui, le nom de Fanon ne dit peut-être plus rien ; ou, s’il évoque quelque chose, sans doute ne dit-il rien de bon. Mort il y a quarante ans, Frantz Fanon n’est plus là pour se défendre ni pour s’expliquer. Inévitablement, l’image de ce révolutionnaire, psychiatre et écrivain noir a été travaillée et retouchée par d’autres. C’est ainsi qu’est née la caricature d’un prophète raté, qui aurait lamentablement sombré en même temps que son époque. L’époque en question fut celle des combats de libération du tiers-monde, pour lesquels bien des Européens s’enflammèrent alors. Aujourd’hui, la situation et l’état d’esprit ont changé, et ces anciens militants tiers-mondistes voudraient ne pas l’avoir été. Parce que Fanon fut un témoin de ce passé, ils voudraient le mettre au rebut lui aussi. Le livre qui l’a rendu célèbre dans le monde entier – jusque dans les ghettos noirs des métropoles américaines –, Les Damnés de la terre, publié à Paris en 1961 et traduit en allemand en 1967 (par le traducteur de Sartre, Traugott König, chez Rowohlt) est tenu aujourd’hui pour une vieillerie ringarde : le manifeste d’une violence appelée à se déchaîner contre le colonialisme des Blancs.

Des voix s’élèvent même pour réclamer justice à titre posthume, et accuser cet homme qui mourut à trente-six ans d’une leucémie d’incitation à la haine raciale, en l’occurrence à la haine de la race blanche. Ces voix ne proviennent même pas de l’extrême-droite, comme on aurait pu s’y attendre. « Quand l’ONU se décidera-t-elle à élever l’agitation anti-occidentale et le racisme anti-blanc au rang des crimes contre l’humanité ? », s’interroge le « nouveau philosophe » français Pascal Bruckner dans son pamphlet Le Sanglot de l’homme blanc, en faisant référence à Frantz Fanon. Ce texte explique que la solidarité avec le tiers-monde n’est qu’une idiotie, et Bruckner précise aux lecteurs qui ne les connaissent pas qu’il ne vaut pas la peine de jeter

en relation

  • FRANTZ FANON, Peau Noire, Masque Blanc
    2544 mots | 11 pages
  • Les fantômes
    2573 mots | 11 pages
  • Frantz fanon
    558 mots | 3 pages
  • Frantz fanon
    81944 mots | 328 pages
  • Frantz Fanon
    19121 mots | 77 pages
  • frantz fanon
    469 mots | 2 pages
  • Frantz omar fanon
    1403 mots | 6 pages
  • La realite maghrebine
    589 mots | 3 pages
  • La pensée de frantz fanon
    1125 mots | 5 pages
  • La diffusion de francais
    1098 mots | 5 pages