Freud grand péripatéticien de la préoriginal décade des penseurs avec vision

653 mots 3 pages
Freud acharné philosophe de la premiere decennies des penseurs avec discernement

sigmund freud, est un Carabin viennois, athée avec 2,3 professions issu d'une portée juive, freud fait la colloque de beaucoup personnalités fondamental pour le développement de la psychanalyse, dont il est le principal théoricien. Son inclination avec wilhelm fliess, sa convention avec joseph breuer, l'influence de jean-martin charcot et des technique sur l'hypnose de l'école de la Salpêtrière vont le déboucher peu à peu à recréer les processus et instances psychiques, et en essentiel lieu les genre d'inconscient, de rêve et de névrose, le tout se déférer en une technique de thérapie, la cure psychanalytique.

freud regroupe une famille de psychothérapeutes, qui, peu à peu, élaborent la psychanalyse, d'abord en autriche, en suisse, à berlin, puis à paris, Londres et aux états-unis. En dépit des mitose internes et des clameur émanant de inattaquable psychiatres, notamment, et en dépit de les années de guerre, la psychanalyse s'installe quand une nouvelle discipline des connaissances secourable dès 1920. freud, faire peur par le régime nazi, quitte donc Se Transporter pour s'exiler à londres, où il meurt en 1939.

la « psycho-analyse », dont le terme apparaît en 1896, repose sur plusieurs hypothèses et concepts concocter ou remanier par freud. d'abord, l'hypothèse de l'inconscient creuser la représentation du psychisme. La technique de la cure, dès 1898 et d'abord sous la tracé de la méthode cathartique, avec joseph breuer, puis le traité de la cure type, est le principal apport de la psychanalyse. Des concepts, comme ceux de refoulement, de censure, de narcissisme, de moi et d'idéal du moi, ou de plus belle métapsychologiques ainsi les pulsions, la primordial topique et la assesseur topique, le complexe d'Œdipe ou le enchevêtré de castration, à autres, vont, peu à peu, étendre et complexifier la loi psychanalytique, à la fois « science de l'inconscient », selon paul-laurent

en relation