Frise chronologique

Pages: 18 (4450 mots) Publié le: 28 octobre 2013
1) La sanction a l’Ecole d’hier à aujourd’hui:

De l’Antiquité au Moyen-âge, le recours à la sanction-expiation en matière d’éducation était un fait brutal et violent mais naturellement admise dans une société fortement marquée par un système patriarcale où le père de famille détenait le pouvoir absolu sur l’ensemble des membres de la maisonnée et où les châtiments corporels faisaientparties des moyens habituels pour assagir et maintenir les enfants dans la plus stricte obéissance. La jeunesse romaine était vue comme un animal fougueux et déréglé qu’il fallait tempérer comme le recommandait Platon « le lier de multiples brides ». L’Ecole de cette époque reprenait se mode de fonctionnement et les maîtres d’école utilisaient des instruments disciplinaires tels que la férule et latrique.
La sanction scolaire à l’époque moderne ne fut pas plus glorieuse qu’aux époques précédentes.
De la Renaissance à la Révolution française, l’époque de l’Ancien Régime reste sévère et relativement brutale trouvant ses justifications dans une société toute aussi patriarcale que les précédentes et marquée par la tradition chrétienne qui ne cesse de répéter que l’enfant détient le péchéoriginel. C’est dans ce contexte sociétale, que les maîtres d’écoles feront l’usage d’instruments disciplinaires des plus en plus normalisés avec l’utilisation du fouet, de la cabourne, du martinet, de la fessé, de la gifle et du pince-nez.
Les XIXe et XXe siècles sont marqués par une nette évolution en terme de sanctions scolaires dans une société où le père de famille à de moins en moins depouvoir.
On voit l’apparition de nouvelles formes de sanctions caractérisées par un adoucissement des actes punitifs. Les châtiments corporels se font moins présents dans la pratiques éducative de l’Ecole, les brutalités et les violences en éducation sont condamnés par les grands penseurs et les médecins de l’époque ( RIANT, HEMENT, JACQUEY). La sanction se transformera, dans les milieuxd’enseignements, à ce que Eirick appellera la punitions-signe, la punition-exercice et la punition-bannissement. Il s’agit moins de faire éprouver une douleur physique mais d’exposer l’élève coupable à un déshonneur, à une humiliation publique et a une affirmation de la suprématie du maître. Ainsi, la mise au cachot (ancienne pratique jésuite remise à l’honneur) devient une sanction banale au XIXe siècle. Lerevoie de classe, l’expulsion, la mise au piquet, l’écriteau, le bonnet d’âne, le banc d’ignominie, le genouiller, le pensum, l’habit de bure, sont autant de méthodes usitées par les maîtres d’écoles pour remplacer les instruments disciplinaires (fouet, martinet...) reconnus alors comme dangereux pour l’enfant et rabaissant pour l’enseignant. C’est sous la IIIe République que le châtimentcorporel sera prohibé dans la pratique de la sanction dans les écoles de la République. Néanmoins, ces transformations ne se feront pas de manière uniforme dans toutes les écoles, et des professeurs utiliseront encore les anciennes méthodes de punitions-expiations.
Le XXe siècle ouvre les portes des pédagogies nouvelles qui placent les besoins et l’intérêt l’enfant au centre des préoccupationséducatives et remet en question les pédagogies traditionnelles. Selon les grands novateurs tels que DECROLY, CLAPAREDE, MONTESSORI, FERRIERE, FREINET ou encore COUSINET, l’Ecole doit éveiller l’esprit d’initiative, de créativité et de responsabilité chez l’enfant et faire de l’étude un moment d’enrichissement personnel et d’épanouissement de l’individu. C’est dans ce sens que la sanction n’est plusenvisagée dans une perspective de répression et de restriction mais dans une perspective de compréhension. Elle doit permettre à l’élève de comprendre et de réparer sa faute mais aussi de le rendre responsable de ses actes.
La sanction scolaire du XXIe siècle remet en avant la nécessité de la loi et de l’autorité dans l’éducation de l’école mais en excluant ses intentions expiatrices et en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Frise chronologique
  • Frise chronologique
  • Frise Chronologique
  • Frise chronologique
  • Frise Chronologique
  • Frise chronologique
  • Frise chronologique auteur
  • Frise chronologique histoire du droit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !