Hegel

1368 mots 6 pages
"L'art ne vient pas coucher dans les lits qu'on a fait pour lui; il se sauve aussitôt qu'on prononce son nom: ce qu'il aime c'est l'incognito. Ses meilleurs moments sont quand il oublie comment il s'appelle " Jean Dubuffet. L'art existe depuis la nuit des temps et se trouve partout autour de nous, La question posé était: le plaisir esthétique suppose-t-il une culture esthétique? Ici nous allons donc confronter deux concepts qui font débat, le plaisir esthétique et la culture esthétique. Toutefois on ne peut comprendre un sujet sans savoir ce qu'il veut dire. La notion d'esthétique renvoie à la théorie du beau en philosophie et dans l'art. L'art du latin ars, artis est une expression par des créations humaines d'un idéal esthétique. Le plaisir du latin placere qui veut dire plaire est un état de contentement que créer chez quelqu'un la satisfaction d'une tendance, d'un besoin, d'un désir. Et enfin la culture, du latin cultura, La culture est l'ensemble des connaissances, des savoir-faire, des traditions, des coutumes, propres à un groupe humain, à une civilisation. Elle se transmet socialement, de génération en génération et non par l'héritage génétique, et conditionne en grande partie les comportements individuels.
L'homme a-t-il besoin d'apprendre l'art pour comprendre une œuvre et éprouvé du plaisir?
Pour répondre à cette problématique nous verrons dans un premier temps le plaisir esthétique, dans un second temps la culture esthétique puis enfin nous confronteront les deux concepts.

Pour comprendre la problématique il faut en définir les thermes dans sa signification philosophique. Le plaisir est une émotion qui vient de la satisfaction d'un désir, il s'exprime au travers d'une expérience physique, spirituelle ou intellectuelle. Pourtant nous n'avons pas tous la même perception du plaisir, les hédonistes sont par exemple en recherche constante de ce plaisir que procure la vie (amitié, tendresse, sexualité...). Par exemple pour Épicure il faut "rechercher

en relation

  • Hegel
    1623 mots | 7 pages
  • Hegel
    449 mots | 2 pages
  • Hegel
    433 mots | 2 pages
  • Hegel
    609 mots | 3 pages
  • Hegel
    2427 mots | 10 pages
  • Hegel
    1274 mots | 6 pages
  • Hegel
    4770 mots | 20 pages
  • Hegel
    690 mots | 3 pages
  • Hegel
    1244 mots | 5 pages
  • Hegel
    592 mots | 3 pages