Hhh pduc edf

4342 mots 18 pages
Chapitre 1 : l’échange sur les marchés : prix et décisions économiques

I. Les lois du marché :

A. le fonctionnement théorique d’un marché

Un marché est un lieu de rencontre entre une offre et une demande. Cette rencontre va déterminer une quantité échangée et un prix de vente. En théorie les lois du marché ne peuvent réellement fonctionner que dans le cadre d’une concurrence pure et parfaite.

B. La concurrence pure et parfaite

Elle n’existe pas dans la réalité, elle existe dans un schéma idéal que les économistes ont classé. Ce concept constitue une base de raisonnement. La concurrence pure et parfaite repose sur cinq hypothèses.

1) l’atomicité du marché se caractérise par un grand nombre d’offreurs et de demandeurs, ces offreurs doivent être de taille réduite.

2) totalement libre, cela signifie que toute réglementation imposant des conditions préalables à l’exercice d’une activité sont exclue.

3) principe d’homogénéité : tous les produits offerts sur le marché peuvent être comparable ou homogène. En d’autre terme, chacune des unités proposés par les offreurs doivent être totalement interchangeable.

4) la transparence des marchés se caractérise par la parfaite circulation des informations sur les conditions du marché. Cela signifie qu’à tout moment, les acheteurs doivent pouvoir connaître l’ensemble des prix pratiqués par les entreprises. De même, cela suppose que les producteurs puissent connaître à tout moment les conditions de production et de prix de leur concurrent.

5) les agents et les biens peuvent librement circuler. L’acheteur n’est pas gêné par la distance géographique, ni par les habitudes commerciales.

II. La monnaie dans l’échange :

A. La notion de monnaie et de l’utilité :

On définit la monnaie par les fonctions qu’elle exerce :

- unité de mesure : elle sert à exprimer la valeur ou le prix des marchandises.

- La monnaie est un intermédiaire des échanges car en s’interposant dans l’échange de

en relation