Histoire De La Langue Fran Aise

17151 mots 69 pages
mercredi 17 septembre 2014
Histoire de la langue française
Épreuve : questions de cours mais surtout de réflexion, de synthèse : connaître le cours parfaitement.
On va percevoir la langue française dans une perspective diachronique (dans le temps).
La parenté des langues
Le français est une langue indo-européenne. L’indo européen est né d’une observation sur la parenté des langues, sur l’existence d’apparentement entre les langues. Cette reconnaissance remonte au Moyen-âge avec Dante et le De vulgri eloquenti où il les différencie a partir de leur manière de dire oui, avec la langue d’oil, d’oc et de si en italien.
Au 16e on découvre l’apparentement entre les langues européennes et les langues indiennes. Au 18e cette connaissance s’enrichie par l’intermédiaire des voyages, des activités missionnaires. U étude plus sérieuse se fait avec la découverte du sanscrit, langue très ancienne d’inde, qui daterait du premier millénaire avant JC, comme le latin et le grec. C’est en 1787, un linguiste, William Jones affirme un certain nb de ressemblances entre les langues entre le sanscrit d’une part et le latin grec espagnol, germanique etc. d’autre part. Il se dit que ce n’est pas un hasard et qu’il y a une langue mère. Il évoque alors l’idée d’indo-européen. Il s’appuie sur des apparentements sémantiques entre ces langues européennes et indiennes. Ce qui était une intuition chez Jones va se confirmer au 19e avec une étude plus rigoureuse : la grammaire comparée, dont les tenants se nomment les néogrammairiens. Le fondateur est un certain Frantz Bopp et auteur d’une grammaire comparée des langues indo-européennes. Première édition : 1833-1849. Étude qui s’appuie sur les différentes conjugaisons. Après Bopp, on s’appuie sur des corrélations phonétiques stables entre les langues apparentées. (Exemple pour les langues latines : pied, pedem devient foot, fuss pour les langues germaniques). Ces corrélations vont permettre d’arriver à des lois phonétiques. Les néogrammairiens

en relation

  • Le nationalisme entre 1970 et 1914
    9882 mots | 40 pages
  • Marie d'apollinaire
    2987 mots | 12 pages
  • chapitres d'histoire en terminale
    33796 mots | 136 pages
  • Histoire du roman
    1666 mots | 7 pages
  • Note-theorie politique
    28508 mots | 115 pages
  • Parité
    4169 mots | 17 pages
  • Le sacre du roi
    16032 mots | 65 pages
  • Stendhal
    14688 mots | 59 pages
  • Latex
    12165 mots | 49 pages
  • Thèse de doctorat : les figures du poète saint- denys garneau
    35257 mots | 142 pages