Histoire de la pensée politique

Pages: 7 (1717 mots) Publié le: 1 février 2011
RAPPORTS ÉGLISE (CHRISTIANISME) / POUVOIR POLITIQUE
JUSQU'AU XIIE SIÈCLE INCLUS

En Occident
Elle prend la suite de l'empire romain quant à l'idée d'universalité. Organisation de la société d'abord autour de ces croyances et de cette foi communes.
Autour de l'an 1000, pouvoir politique très émietté. Dispersion du pouvoir entre les mains de seigneurs, d'une noblesse qui va privatiser laRes publica, la notion de chose publique, la mission politique confiée aux rois, aux chevaliers. Le roi n'est pas une autorité publique, seule l'Église est une autorité publique. Il tire leur pouvoir de leur statut social. Ils détiennent des terres qui leur assurent richesse et d'établir des rapports politiques sous forme de clientèle. C'est ainsi que le paysage médiéval se met en place. La notionune et indivisible de l'autorité politique en Europe (que l'on trouve dans la Cité grecque et l'Empire romain) peut se retrouver uniquement dans l'Église. L'Europe a fabriqué des différences qui ont fait sa culture, ses antagonismes et ses guerres. Une réforme célèbre caractérise l'Église : 1075, réforme grégorienne du Pape Grégoire VII. Cette réforme c'est en fait l'affirmation d'une monocratie,le pouvoir d'un seul (terme grec) ou d'une monarchie (terme médiéval) autour du pape de Rome. L'Église est hiérarchisé de haut en bas à l'époque de cette réforme. L'Église a des compétences d'une autorité publique dans la société, donc le pape lui même a ses compétences. Il est le chef spirituel, moral et politique de la chrétienté. Il appelle la guerre contre les infidèles, les croisades(rassemblement de princes au nom de Dieu). La puissance des seigneurs qui se font une guerre continuelle est ici détournée par la papauté. Il s'agit de recouvrer les terres où est né la chrétienté. L'équilibre entre Dieu et César existait encore sous l'empire romain puis s'est renforcé sous Charlemagne et ses successeurs mais se rompt à l'an 1000. Le christianisme ne sera jamais une théocratie (lepouvoir de Dieu exercée directement sur terre). Le christianisme est fondé sur l'antithèse d'une théocratie. L'originalité du christianisme est d'avoir crée une médiation entre Dieu et les hommes : l'Église. L'Église n'exerce cependant pas toutes les compétences politiques. L'Église ne peut porter le monopole de la force nécessaire à une société. C'est le pouvoir politique qui porte ce monopole de laforce. Le pouvoir politique a donc sa place même s'il est affaibli. Conception sacerdotale du pouvoir et de la société. Le pouvoir politique agit au nom de la religion. Mais ce n'est pas une théocratie car il y a toujours l'existence du pouvoir politique (César). Cette conception sacerdotale du pouvoir est surtout évidente à partir des Carolingiens (famille de Charlemagne) : passage de la famille deClovis à la famille de Charlemagne. Il faut trouver un moyen pour légitimer le pouvoir de la nouvelle famille. Désormais le pouvoir royal sera sacré et vient de Dieu. Le roi est ministre ou vicaire de Dieu.

En Orient
L'augustinisme politique ne signifie pas qu'il s'agit d'une transposition des théories de Saint Augstin (qui raisonnait à l'échelle des deux Cités au sein de l'empire romain,il n'imaginait pas l'effondrement de l'empire romain). Il plaidait à la collaboration entre la Cité des hommes et la Cité de Dieu. L'empire romain perdure autour de Constantinople et se change en empire byzantin. 1453 : chute de l'empire byzantin et implantation de l'empire ottoman. Les rapports entre l'Église et le pouvoir politique sont là différents. Collaboration continue et relativementéquilibrée entre l'Église et l'empereur.

L'église médiévale va avoir comme légitimité nouvelle son indépendance. Le jour où le rapport de force s'inverse, où l'Église paraît plus inféodé au pouvoir politique, elle perd de son autorité.

LA ROYAUTÉ

Le titre de roi est l'un des plus anciens que l'on puisse imaginer en terme de pensée politique. Il y avait des rois en Mésopotamie, en Grèce,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire de la philo et de la pensée politique
  • Histoire de la pensée politique
  • Histoire de la pensé politique
  • Histoire de la pensée politique
  • Histoire de la pensée politique avant 1789
  • Histoire des idées politiques : la pensée antique
  • La pensee politique
  • Pensée Politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !