Histoire du droit fin rome

2947 mots 12 pages
Section 1 : La dislocation de l'autorité publique :

Cela se passe du 5ème au 10ème siècle. Dans cette première section nous allons voir comment s'est déroulé la disparition de l'empire romain. Comment les atouts que connaissaient l'empire Romain vont dépérir ?

Paragraphe 1 : La disparition de l'empire romain d'occident :

Pour les historiens la date de 476 est fondamentale, c'est elle qui symboliquement marque la fin de l'antiquité. C'est donc la fin d'une longue histoire millénaire. Or Rome a développé le droit. L'influence de Rome est déterminante dans la formation du droit moderne. Il est d'usage de considérer que la Grèce est le berceau d'usage de la philosophie. Mais Rome est la patrie du droit. S'agissant du droit, l'apport de Rome est capital. Les Romains ont étés les premiers a avoir élevé le droit au rang de science, à avoir une reflexion intellectuelle sur le droit, à théoriser le droit. Par conséquent, a la fin de l'empire Romain, Rome va laisser un héritage juridique considérable.

A) La fin du monde antique :

Comment un empire si puissant et une autorité politique si bien organisée ont pu disparaitres aussi completement et brusquement ? En réalité cette disparition n'a pas été aussi brutale que les dates tendent a faire croire. La disparition de cet empire est progressive, elle est étroitement liée avec ses rapports avec les populations barbares dont elle voulait se préserver. Dans un premier temps, il y a une période de pacification, d'intégration de ces populations barbares. Rome accepte de les intégrer. Cette période de pacification a succéder a une autre période. A partir de 380, une crise politique et économique frappe l'empire, si importante qu'elle a précipitée la chute de l'empire.

1) Les provinces d'occident et les barbares avant le 5ème siècle :

Le premier siècle avant notre ère et jusqu'a 4ème siècle après, Rome intègre progressivement les territoires occidentaux au sein de son immense empire. La romanisation se fait de

en relation

  • histoire du droit ENORA
    1528 mots | 7 pages
  • Ce que je veux
    6644 mots | 27 pages
  • Histoire antique
    3879 mots | 16 pages
  • mucooooo
    4845 mots | 20 pages
  • Histoire du droit
    1926 mots | 8 pages
  • Garibaldi
    1197 mots | 5 pages
  • fondations romaines
    2330 mots | 10 pages
  • Histoire des institutions politiques et sociales de l'antiquité
    1086 mots | 5 pages
  • Le double héritage constitutif de l europe
    1591 mots | 7 pages
  • Droit des obligations
    18643 mots | 75 pages