Histoire Du Luxembourg Kreins Jean Ma Hellip

39888 mots 160 pages
QUE SAIS-JE ?
Histoire du Luxembourg
Des origines à nos jours

JEAN-MARIE KREINS

Chapitre I
Premières occupations du territoire

De la Préhistoire…
Nos connaissances sur le genre d’existence des premiers occupants qui peuplèrent l’actuel territoire luxembourgeois sont des plus ténues.
Les premières traces d’activité humaine sembleraient remonter au paléolithique inférieur. Les fouilles ont révélé l’existence d’une activité industrielle lithique ancienne dont nous gardons pour témoins des pierres à la taille rudimentaire, type coups-de-poing en silex, outils et armes à la fois, ou bien des objets en quartzite distribués pratiquement sur tous les sites fouillés. Il est probable que les premières populations se rattachèrent au groupe des chasseurs-pêcheurs, dits de Mauer (homo Heidelbergensis), de provenance sans doute méditerranéenne, et firent souche dans la région de la Moselle (Mosella), notamment en Lorraine. Au cours de la période acheuléenne, de nouvelles populations méridionales s’implantèrent sur les hauteurs dominantes des rives de la Moselle et de la Sûre inférieure, suivies au Moustérien d’autres groupes humains venus de l’ouest et du sud de l’Europe. Ces populations, proches sans doute de la race de Neandertal et de Spy (Belgique), occupèrent occasionnellement des cavernes et inhumèrent leurs morts avec vivres et objets usuels.
Dès le Paléolithique supérieur, soit environ 40 000 ans avant l’ère chrétienne, apparaissent des traces d’homme de Cro-Magnon (homo sapiens diluvialis). Les changements climatiques provoqués par la glaciation contraignent le nouvel arrivant à se réfugier dans les grottes et les abris naturels. On trouve des témoignages de ces habitats le long de la Sûre (Sura) et de l’Ernz noire dans la région du Mullerthal. Plus évolué que son prédécesseur, cet homme de l’âge du renne développe une industrie lithique florissante et notamment des lames tranchantes. Outre la pierre, il transforme os, ivoire et bois de

en relation