Histoire/Géographie : Flux Migratoires Européens au 19ème siècle

702 mots 3 pages
Problème : Comment l’émigration des Européens au XIXème siècle se déroule-t-elle ?
Au cours d’un long XIXème siècle (1820-1920), près de 55 millions d’européens dont des irlandais (près de 10 millions), des italiens (près de 14 millions), des Britanniques qui eux partent vers leurs colonies (près d’1 million), partent pour la côte Est des Etat Unis et le Canada, l’Amérique du Sud et l’Amérique Latine, la Russie, l’Australie ou encore d’autres pays d’Europe tel que la France ou la Suisse.

En Irlande et en Italie de grands départs de masse ont eu lieu au cours de ce long XIXème siècle.
En Irlande ces grands départs de masse sont dus à la pauvreté et la famine. A cette époque la plus grande partie de la population irlandaise était rurale et vivait de la culture de la pomme de terre. Les paysans irlandais (Catholiques) n’étant déjà pas très riche, ils étaient mis à la porte par les grands propriétaires terriens anglais (Protestants) dès qu’ils ne pouvaient plus payer (guerre de religions). Ils partaient donc pour avoir une vie meilleure. La famine de 1846 (près d’1 millions de morts), causé par la maladie de la pomme de terre (Mildiou) accentua ces départs de masse. Au départ de l’Irlande les migrants sont confiants car de nombreux progrès maritimes ont facilité ces départs mais ils ne se doutent pas que le voyage est long et qu’il se passe dans des conditions abominables. A leur arrivée aux Etats-Unis il est difficile de s’intégrer car en partie, ils ne parlent pas cette nouvelle langue mais aussi les différences de religion (Catholiques arrivant dans un pays Protestant). La population étrangère est très mal considérée. Le racisme et les discriminations s’installent ainsi que le vandalisme. Beaucoup durent rentrer au pays.
En Italie, les causes de ces départs de masse étaient dues au manque de travail industriel dans le sud du pays mais également à cause de la pauvreté. Les paysans, maçons, tailleurs de pierres, mineurs, chaufourniers quitte l’Italie, à cause

en relation

  • Cours sur la méditerranée
    4833 mots | 20 pages
  • Les montagnes
    7013 mots | 29 pages
  • Droit
    3090 mots | 13 pages
  • Démographie : Histoire de la démo
    11194 mots | 45 pages
  • Plaire et instruire
    30325 mots | 122 pages
  • Le relief comme facilitateur
    9382 mots | 38 pages
  • Territoire urbains et ruraux
    25284 mots | 102 pages
  • La technologie
    4544 mots | 19 pages
  • L'aquitaine
    9034 mots | 37 pages
  • Les problèmes économiques contemporains en Europe
    14818 mots | 60 pages