hkjkmjk

Pages: 15 (3658 mots) Publié le: 19 août 2014
Moi, un noir. – 1958, 70 mn.
Il s’agit du film le plus célèbre de Jean Rouch, celui qui lui a permis un accès à un public plus large. Il s’agit de l’histoire de trois jeunes nigériens qui viennent tenter leur chance à Treichville, quartier populaire d’Abidjan. Ici, le récit de la vie de ces trois jeunes donne l’occasion d’un formidable document, d’un portrait d’Abidjan et plus largement desafricains. (Disponible en VHS et DVD)
Admirateur de Robert Flaherty (Nanouk l’esquimau), il s’impose rapide- ment comme un des maîtres de ce genre. Parce que pour lui ses films doi- vent permettre au grand public de découvrir et comprendre des pratiques culturelles jusque là méprisées, il va être controversé. Cela lui vaudra l’op- position d’une partie des Africains et du milieu de l’ethnologie.Cependant, Les maîtres fous tourné en 1954, superbe document sur les rites de posses- sion au sein de la secte des Haoukas, est primé à Venise en 1957.
Moro naba. – 1957, 28 mn.
Ce film a été tourné de façon classique avec une voix-off qui fait les com- mentaires. Il s’agit de la cérémonie d’enterrement du roi des Moro Naba, et du couronnement de son successeur. Il s’agit d’un document importantpour deux raisons,
Pour désamorcer les reproches que lui font les Africains, son cinéma va de- venir plus sociologique. Il va sonder la société africaine de l’intérieur et soumettre de plus en plus les Blancs au regard des Noirs.
d’abord parce qu’il dépeint des rituels compliqués et pleins de symbo- lisme, ensuite parce qu’il date de 1958 et qu’il existe peu de choses sur l’Afrique à cette époque.(Disponible en VHS)
Devenu cinéaste à part entière, il revendique son droit à la subjectivité dans ses films. Ce qui fait la marque de Jean Rouch, c’est son humanisme, sa sympathie pour les sujets filmés et surtout son respect de leur identité ethni- que et culturelle. C’est une évidence dans ses films les plus connus : Moi, un Noir (1958), La chasse au lion à l’arc (1965), Jaguar (1967),Cocorico Monsieur Poulet (1974).
Paris vu par. – 1965, 90 mn.
Six réalisateurs emblématiques de la Nouvelle Vague revisitent Paris à leur manière, échafaudant des fictions au coeur des quartiers de la capi- tale. Tandis que Jean-Daniel Pollet vagabonde Rue Saint-Denis, Jean Rouch s'intéresse à la Gare du Nord, Jean Douchet à Saint-Germain des Prés et Eric Rohmer à Place de l'Etoile. Jean-Luc Godardhésite entre Montparnasse-Levallois, alors que Claude Chabrol préfère La Muette. (Disponible en VHS)
Si son sujet de prédilection est l’Afrique et ses mythes traditionnels, il n’hésite pas à porter un jugement critique sur l’Afrique décolonisée et sur ce qu’il appelle la néo-colonisation, le fait que les structures économiques et politiques soient calquées sur les modèles européens. Il a grandementcontribué à la prise de conscience par les Africains de leur spécificité. Il a également contribué à les inciter à fabriquer eux-mêmes leurs propres ima- ges cinématographiques, à ne pas laisser qu’aux autres la possibilité de les représenter.
Son œuvre, importante par la quantité, 120 films, est unique par sa richesse et sa qualité. Parce qu’il ne coupait pas les longs plans-séquences, filmantles évènements dans leur continuité, parce qu’il tournait au cœur de l’ac- tion, parce que ses commentaires ne paraphrasent jamais l’image, il a per- mis de transmettre fidèlement les traditions orales Africaines.
Jean Rouch est décédé le 18 février 2004 au Niger.
JEAN ROUCH A LA MEDIATHEQUE
brousse chercher les poulets qu'il vendra à Niamey. Assisté de Tallou et Damouré, il espère faire desaffaires juteuses. Mais les imprévus s'accu- mulent, les poulets sont introuvables, le fleuve Niger difficile à traverser. Et une diablesse ne cesse de jeter des sorts. Ce film constitue la principale incursion de Jean Rouch dans la fiction.
Les films
Bataille sur le grand fleuve. – 1951, 33 mn.
(Disponible en DVD)
Les Sorko sont un peuple de pêcheurs. Ils chassent l’hippopotame au har- pon...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !