Industrie et énergie du brésil

520 mots 3 pages
2. Industries principales
Depuis 2ème moitié XXe siècle, processus d’industrialisation a permis au pays de sortir de son rôle traditionnel de fournisseur de matières premières. Le Brésil est en forte croissance, avec un PIB passé à 1.067 milliards de dollars en 2006, plus du double de 2001, porté par un commerce extérieur en hausse. Cet essor s’explique en grande partie par l’entrée de l’industrie du Brésil entre dans une ère de la diversification, et ce sous impulsion étatique. En effet, le Brésil développe aujourd’hui une industrie plus « sophistiquée » : le pays est le premier constructeur mondial d'avions régionaux, au 5e rang pour le caoutchouc, au 7e pour le papier, au 8e pour l'acier et la plasturgie, au 9e pour l'automobile et au 11e pour la chimie. De plus, le Brésil possède des compétences avancées dans le domaine médical et scientifique (clonage…). A cela s’ajoute un leadership mondial dans la filière de l’éthanol, dont le Brésil est le premier producteur mondial grâce notamment au plan « pro-alcool » lancé par l’Etat en 1975. Enfin, c’est aussi l’industrie du tourisme qui, depuis une vingtaine d’année ne cesse de progresser : grâce à son patrimoine culturel et naturel, le Brésil attire chaque année un peu plus de 6,5 millions de visiteurs.
Mais l’industrie du Brésil est surtout caractérisée par une grande concentration : la région du Sudeste forme le triangle industriel qui concentre 70% de la valeur ajoutée industrielle du pays. Cependant, cette concentration a aujourd’hui tendance à s’étioler.
L’industrie du Brésil est donc en plein essor depuis une cinquantaine d’années grâce à une diversification de ses activités.
3. Ressources énergétiques.
Une telle industrialisation et une telle croissance ne peut qu’augmenter les besoin en énergie du pays. Cependant, au jour où les énergies fossiles sont de plus en plus précieuse, le Brésil cherche des solutions alternatives.
Le Brésil est naturellement riche en ressources minières. Entre, le pétrole

en relation

  • preface
    5144 mots | 21 pages
  • Guerre d'algerie
    3523 mots | 15 pages
  • PRIE Haute Normandie
    1917 mots | 8 pages
  • dcns analysis
    1874 mots | 8 pages
  • Amérique Latine
    1608 mots | 7 pages
  • La bioéthanol
    1117 mots | 5 pages
  • Le developpement durable et les energies
    1829 mots | 8 pages
  • Presentation marché brésil
    5506 mots | 23 pages
  • Note de cononcture
    553 mots | 3 pages
  • Bresil
    3072 mots | 13 pages