Instruire et éduquer

Pages: 9 (2032 mots) Publié le: 13 mars 2013
Instruire et éduquer.

Éduquer ou instruire, quelle est donc la finalité de l’École ? En effet Le ministère de l’instruction publique prend le nom de ministère de l’éducation nationale le 3 juin 1932 lors de la formation du troisième cabinet Herriot, pour ne plus changer d’appellation sauf aux débuts du régime de Vichy où il redevient très brièvement celui de l’« instruction publique », etpendant le septennat de Valery Giscard d’Estaing où il n’est plus que le ministère de l’éducation, sans l’épithète « nationale », européanisme oblige : Pourquoi ces changement ? L’opposition entre éducation nationale et instruction publique est ancienne ; sa théorisation date de la Révolution française avec, d’un côté, les tenants d’un modèle spartiate visant à former l’enfant dans sa totalité au seind’une école assurant une éducation égalitaire et communautaire, et, de l’autre, ceux qui, tel Condorcet, estiment que l’éducation revient à la famille quand le rôle de l’école doit se limiter à l’instruction, à l’inculcation de différentes notions. En effet cette distinction entre une instruction qui serait strictement réservée à l’école et une éducation strictement prise en charge par la familleest commune mais mène à des définitions réductrices et caricaturales. En effet il serait nécessaire de savoir définir précisément ces concepts pour pouvoir les catégoriser de façon précise et alors peut être les distinguer. Comme l’écrit justement M. Muglioni, « le rapport entre instruction et éducation dépend des variations qui affectent la compréhension de chacun des deux termes  ». L’éducationd’un enfant voulait donc dire au début, l’élever au sens de répondre à ses besoins de nourriture, ses besoins physiques et corporels. Par la suite il prend aussi un sens moral (la formation du caractère) et un sens intellectuel (la formation de l’esprit). De plus l’instruction c’est fournir à quelqu'un les outils qui lui permettront de fabriquer quelque chose.
Dans qu’elle mesure ces deuxconcepts que sont l’instruction et l’éducation, à première vue singuliers, trouvent-ils respectivement une complémentarité dans l’autre, et deviennent alors indissociables et indispensables pour le développement des individus ?
Plan : Nous verrons donc dans un premier temps que ces deux concepts sembles à premiers vue deux rapports au savoir différents. Ensuite en approfondissant notreétude nous constaterons que loin de se contredire ou de s’exclure, le projet d’instruire et celui d’éduquer se rejoignent en profondeur.
I : Deux rapports au savoir à première vue différents.
A : Chez Platon et Socrate: distinction entre deux rapports au savoir.
Un rapport au savoir sous le signe de l’instruction, dont la finalité selon les Sophistes est d’acquérir des connaissances, d’accroîtreses connaissances, de devenir savant. Cependant Socrate d’abord, puis Platon ensuite, se sont toujours opposés à cette vision ainsi qu’à cette finalité de l’instruction. Non qu’ils soient contre l’acquisition de connaissances ou contre le fait de vouloir s’instruire et devenir savant, bien sûr. Mais dans ce rapport au savoir sont valorisées par les sophistes, les réponses l’emportent sur lesquestions et l’objectif principal resterait l’acquisition de connaissances comme moyen de conquérir une parcelle de pouvoir. Du coup, penser reviendrait à peser de tout son savoir sur la réflexion de l’autre, et en quelque sorte on peut dire que penser signifierait dominer. Dans cette optique, le savoir est au service de finalités extérieures: considération sociale, profession, argent, réputation,etc.
Un rapport au savoir sous le signe de l’éducation, dont la finalité est en quelque sorte de rendre meilleur. Dans cette optique, l’acquisition de connaissances s’inscrit dans la perspective générale de recherche du vrai, du beau, du bien. Dans ce rapport au savoir, les questions sont plus importantes que les réponses, et chaque nouvelle réponse permet de mieux questionner le monde, de se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Éduquer ou instruire, quelle est donc le but de l’école ?
  • Instruire
  • Instruire et plaire
  • Plaire et instruire
  • eduquer est-ce libérer?
  • Plaire et instruire
  • Plaire et instruire
  • Instruire en divertissant

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !