Introduction à la philosophie: la pensée

Pages: 15 (3627 mots) Publié le: 6 novembre 2012
INTRODUCTION à la Philosophie : La pensée

Sommes-nous toujours en train de penser ? Oui, si nous considérons que nous sommes habité par un flux de pensée qu’il ne nous appartient pas d’arrêter.
Qu’entendons-nous par penser ? Nous entendons par penser le fait d’avoir des images dans la tête ou le simple fait d’avoir des idées quelles qu’elles soient. En ce sens tout le monde pense. (ausens faible)
Cependant, si l’on entend par penser (au sens fort) la capacité à construire des jugements c'est-à-dire de prendre position en argumentant alors la pensée n’est plus une activité spontanée mais une activité élaborée qui suppose alors des conditions.

Quels sont les obstacles à la pensée élaborée qui nous empêche d’être le véritable sujet de nos paroles & qui nous condamne àrépété des pensées que nous n’avons pas élaborées par nous même ?

I. Le travail de la pensée.
a) Les obstacles à la pensée

Nos 1ères pensées ne sont pas les notre mais plutôt celle des autres, tout comme nos goûts ne sont pas d’abord les notre mais exprime les influences que nous avons reçu. La pensée des autres nous précède, nos parents, notre entourage, la société nous est imprégnée à notreinsu. Nous avons appris à parler à partir des idées, des opinions que nous entendons autour de nous. D’où la réflexion de DESCARTES : « Nous avons des idées bien avant d’avoir l’usage de notre raison. ». Autrement dit, dans la perspective de DESCARTES, nous avons été enfant avant d’être homme, c'est-à-dire que nous entrons dans le monde avec des idées reçues, toutes faites & le travail de laraison sera de tester toutes ses idées pour « tué l’enfant qui est en l’homme ». Autrement dit, il faut se méfier de nos pensées immédiates ou spontanées.

Il est très confortable de se laisser porter par des idées spontanées, reçues, dominantes car elles paraissent tellement évidentes qu’elles nous dispensent d’avoir à les justifier. C’est pourquoi les philosophes ont mis en évidencel’emprise d’un « ON » qui fait que notre pensée n’est pas la notre.

Pour comprendre & agir dans le monde nous adoptons des repères qui vont organisés nos idées & qu’on appelle de l’idéologie.
Idéologie : Système de représentation qui a pour but de servir l’action (exemple : idéologie du don cf.BOURDIEU; on prétend que l’école ne fait que sélectionner des aptitudes naturelles & que l’échecscolaire ne fait que révéler des inaptitudes naturelles cependant BOURDIEU s’oppose en disant que l’école est loin de manifester les aptitudes ou inaptitudes naturelles mais qu’elle ne fait que reproduire ( sous le couvert de l’égalité sociale) des inégalités sociales qui assurent l’échec ou la réussite d’un enfant).

→ Penser c’est dire « non » à toutes ces idées reçues, ces opinions, cespréjugés, ces idéologies ou encore ces pensées premières. Penser c’est en un sens se reprendre sur les fausses évidences ou les idées qu’une classe sociale intéressée tente d’imposer pour son bénéfice à elle, à toute la société.

b) Le courage de penser

Le travail de la pensée ne peut pas se faire sans un effort pour surmonter la paresse des idées reçues & sans une prise de conscience despréjugés, opinions qui nous habitent silencieusement. De sorte que le travail de la pensée va de pair avec :

La transgression, c'est-à-dire le fait de rompre avec les idées établies.

Le risque de la liberté, (exemple : On ne pardonna pas à SOCRATE son esprit de libre penseur dans la mesure où on l’a condamné à mort au motif que son esprit de libre penseur allait trop loin dans la remise enquestion des valeurs de sa société. Il dit alors, « La vie ne vaux la peine d’être vécu que si l’on a la possibilité de questionner le monde dans lequel on vit. » en quelque sorte d’après SOCRATE la vie ne vaudrait pas le coup d’être vécu si on ne peut exercé notre liberté de penser.)


Le risque de la solitude, celui qui va jusqu’au bout de lui-même, de ses propres pensées prend le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Introduction à la pensée marxienne
  • Introduction à la pensée complexe
  • Introduction à la philosophie
  • Introduction à la philosophie générale
  • Introduction à la philosophie politique
  • Introduction à la philosophie
  • Introduction à la philosophie
  • Introduction à la philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !