Introduction à la science politique

Pages: 38 (9295 mots) Publié le: 18 février 2011
Chapitre 1 : La notion de pouvoir politique.

Pour les philosophes la notion de pouvoir est lié à la notion de commandement.
Le pouvoir est assimilé à l’état = personne moral seul détenteur du pouvoir politique.

Maurice Hauriou : le pouvoir suppose qu’il y est un groupe humain à gouverner.
Le pouvoir a un rôle pacificateur quand conflit dans une société.
→ Donc pas de société sanspouvoir.
Robert Dahl : le pouvoir d’une personne A sur une personne B.

Selon l’approche politique et juridique le pouvoir est = à la puissance de l’état.
Le pouvoir = force au service d’une idée.
La force est né de la confiance sociale. L’idée est la recherche du bien commun.

Pour les juristes la puissance politique doit avoir un véritable pouvoir : fixe les règles.
Le pouvoir estlégitime quand il est accepté par les citoyens et il est relatif car il peut être contrôlé ou sanctionné.
Le pouvoir est devenu institutionnalisé avec la constitution : organisation et fonctionnement de la vie politique.

Section 1 : La genèse et les fonctions du pouvoir.

Hobbes, Lock, Rousseau ont une vision sur les rapports en les personnes et les pouvoirs politiques, qui constituent desfondements démocratiques. Ils distinguent entre état naturel et état social.

Etat naturel = Les rapports entre humain pas règlementé.
Etat social = Les rapports entre être humain règlementé et contrôlé par une autorité politique.

Pour eux, le pouvoir politique institué est un contrat volontaire entre les citoyens, donc obligation par les gouvernements d’assurer la paix sociale et de concilierl’intérêt général.

§1 La notion de pouvoir selon Hobbes.

À l’état naturel les individus ont des relations de conflit perpétuel qui les poussent à satisfaire leur besoin personnel (absence d’autorité).

Solution = mise en place d’un contrat où les citoyens acceptent de transférer certains de leurs droits et de leurs libertés à une autorité supra-individuel, appelé la communauté civileorganisée par l’état.
C'est la seule voie pour imposer la paix sociale et la sécurité personnelle. Puisque la communauté civile a pour mission de faire prévaloir l’intérêt général.

→ Mais le pouvoir politique doit être limité par la loi pour prévenir les abus.

§2 Le pouvoir politique selon Rousseau.

À son état naturel l’homme est bon, mais la société dans laquelle il vie est dominéepar le mal.
Pour mettre de l’ordre il préconise la conclusion du contrat sociale.
Tous les citoyens doivent participer à ce contrat social, pour que tous pouvoirs reposent sur le consentement et la volonté des citoyens.
Le pouvoir politique est l’expression de la volonté générale.
Comme les lois sont l’expression de la volonté générale et que la volonté privée (de chaque personne) faitpartie de la volonté générale, l’être humain obéis à lui-même et participe à la souveraineté collective.
En réalité aujourd’hui, ce contrat social est : la constitution, les règles.....

§3 Le pouvoir politique selon Max Weber.

Le pouvoir est comme « la chance de faire triompher à l’intérieur d’une relation sociale sa propre volonté même en dépit d’une résistance manifeste. »
Les sociétésne peuvent fonctionner sans coordination et sans l’existence d’une autorité supra-individuel.
Les citoyens doivent participer à l’exercice de ce pouvoir qui doit s’exercer dans le cadre institutionnel.

Section 2 : Le pouvoir et l’état.

§1 Le pouvoir de l’état.

A) L’état comme forme d’organisation politique.

L’état moderne c’est formé par 2 processus : l’autonomisation etl’institutionnalisation.

Autonomisation = délimitation des fonctions collectives.
Institutionnalisation = organisation stable des fonctions.

B) L’état comme pouvoir politique.

L’état détiens des pouvoirs régaliens : maintien de l’ordre public, défense nationale.

Pour JJ Chevalier :
l’état est le gardien et le garant de la pérennité des traditions.
l’état post moderne produit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Introduction à la science politique
  • Introduction à la science politique
  • introduction a la science politique
  • introduction à la science politique
  • Introduction à la science politique
  • Introduction à la science politique
  • Introduction à la science politique
  • Introduction à la science politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !