Introduction dans la renaissance

794 mots 4 pages
Leçon n°2:
L'histoire de l'éducation

I. Le commencement du commencement

En Gaulle : enseignement à l'oral par les druides.

Les Romains : culture latine centrée sur le latin avec les école primaire (pédagogues), école secondaire (grammairiens), supérieur (rhétoriqueurs).

A partir du IV ème siècle l'enseignement qui tombe dans les mains des religieux pour les classes favorisées afin de maintenir leur domination.

Il y a une Renaissance culturelle avec Charlemagne au IXeme siecle puis les Jésuites prennent le monopole de l'éducation avec les collèges jésuites.

Le collèges devient ensuite pour les garçons des classes bourgeoises le moyen d'accéder à la noblesse

II. La rupture : la Révolution

L'état des lieux

1789 : réseau scolaire dominé par l'Eglise avec aussi un certain nombre de petites écoles pour des garçons et des filles (religieuses)
Moitié de la pop française alphabétisée mais avec un fort contraste ville/campagne et Nord/ Sud.

L'enseignement passe sous la gouverne des révolutionnaires :
Des projets importants sont envisagés avec Condorcet qui émet des utopies sur l'enseignement (idéologie des Lumières) : école obligatoire, gratuite, sans religion et pour les deux sexes, avec un système de bourse

Mais c'est une période d'instabilité ou on manque de moyens...

L'Empire et le Consulat avec 3 niveaux

Primaire : Gérés par les communes, selon leurs moyens, ils organisent à eux seuls l'éducation.

Secondaire : Les lycées dépandent du Consulat (11 → 18 ans) avec le baccalauréat à la fin. Réservé aux garçons et payant.
Les lycées restent cependant prestigieux avec des professeurs agrégés.

Université napoléonnienne : enseignement surveillé par le pouvoir qui dirige le programme. Milieu très élitiste. Concurrence entre écoles tenues par les églises et les intellectuels. Opposition enseignement religieux/non religieux.

Quatre étapes :

Sous la Restauration : Programme avec catéchisme obligatoire. On évalue les

en relation

  • Introduction à l'art de la Renaissance italienne
    17180 mots | 69 pages
  • Humanisme
    962 mots | 4 pages
  • humanisme
    810 mots | 4 pages
  • Cour
    449 mots | 2 pages
  • Les humanistes et notre époque
    1100 mots | 5 pages
  • 16E siècle
    1525 mots | 7 pages
  • La renaissance
    516 mots | 3 pages
  • La renaissance artistique italienne
    9455 mots | 38 pages
  • Le cid
    2228 mots | 9 pages
  • Expose
    830 mots | 4 pages