Introduction de mémoire

Pages: 2 (459 mots) Publié le: 24 février 2013
Au lendemain de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le parti et le gouvernement avaient, par nécessité institutionnelle (mise en place d’une nouvelle société), lancé le dicton à jamais historique de« l’Enseignement, priorité des priorités ». Pour l’époque, on ne pouvait mieux trouver et, pour les plus avisés des décisions politiques, un mot d’ordre d’un tel réalisme et d’une telle force demobilisation, ne pouvait qu’être l’expression d’un besoin impérieusement ressenti. Ce dicton, comme le geste de l’artisan de jadis, préoccupé de modelage, de création et d’innovation, avait trahi laprofession de foi des autorités politiques et Administratives de l’époque tant il est vrai que l’Enseignement, c’est cette institution mère sans laquelle il ne saurait être question d’éducation, de formationet surtout de construction nationale. En effet, le droit à l’éducation est garanti à chaque citoyen afin de lui permettre d’acquérir le savoir, de développer sa personnalité, d’élever son niveau deformation, de s’insérer dans la vie sociale, culturelle et professionnelle et d’exercer sa citoyenneté. L’éducation est l’une des priorités de l’état. Feu le premier président de la Côte d’Ivoire, leprésident Félix Houphouët-Boigny, l’a toujours exprimé : « L’école, priorité des priorités » depuis le vote de la loi cadre en 1958. Malgré tous les efforts déployés par le gouvernement pour unescolarisation massive de l’enfant, avec la baisse de l’âge d’entrée à l’école qui est passée de huit(8) à presque quatre(4)ans, en particulier la scolarisation de la jeune fille. Bien que le coût del’école soit très élevé, (près de 43% du budget de l’Etat de Côte d’Ivoire alloué à l’éducation/ formation, selon un rapport du plan de pérennisation du SNAPS-COGES en 2007) Malgré donc tous les effortsinitiés çà et là (la Côte d’Ivoire a ratifié le traité de Rome, il importait pour le gouvernement d’inscrire la promotion et l’épanouissement de la femme dans ses actions. Ainsi pour conférer à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Introduction mémoire
  • Introduction d'un mémoire
  • Introduction mémoire loi sox
  • Introduction memoire d'architecture
  • Introduction d'un mémoire
  • Introduction mémoire cafipemf
  • Introduction Mémoire BTS CGO en alternance
  • Introduction memoire m1 psychologie skizophrenie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !