Introduction pratique théâtrale

2091 mots 9 pages
Introduction à la pratique théâtrale :
Lundi 12/11/12

Concentration :
*Passage d’énergie : En cercle, en se donnant les mains. Le meneur lance "l’énergie", par une pression dans la main de l’autre qui doit la passer à son voisin etc, de plus en plus vite. Le meneur peut en lancer une deuxième, dans le sens inverse par exemple !
Mise en confiance :
*La maladie contagieuse : On s’écarte dans toute la pièce. On se transforme en statue. Quelqu’un de non désigné commence à faire un "état" (joie, peine, curieux...) Il touche quelqu’un qui est "contaminé". Petit à petit, tout le monde a ce sentiment. Lorsque la personne du début s’arrête, tout le monde s’arrête et quelqu’un recommence avec un autre sentiment.
*Les objets invisibles : 1er exercice : On se met en cercle, et on fait passer différents objets (pour de faux évidemment) : perle, chat, gros carton très lourd, marrons brûlants, ballon de baudruche etc.... On doit les prendre comme s’ils étaient réels, on ne porte pas de la même façon une perle et un marron brûlant !!!

Travailler la voix :
Il s’agit de souffler doucement et le plus longtemps possible en faisant le geste de sortir un fil de sa bouche. Il est important de dire aux élèves que cet exercice, comme tout ceux qui concernent la voix, est là pour exercer et entraîner les cordes vocales et donc qu’il ne faut jamais aller jusqu’aux limites de l’asphyxie
Cet exercice de la bobine peut déboucher sur un travail de lecture oralisée d’un texte, où le principe sera d’aller le plus loin sans reprendre son souffle. C’est une activité intéressante si on travaille sur un monologue où le personnage se met en colère…
(MONOLOGUES De Feydeau)
L’autre jour, j’étais en chemin de fer ; dans le même compartiment, il y avait un monsieur. Nous n’étions que deux… lui et moi ! C’était un Anglais… ou, du moins, il en avait l’accent… quand il parlait… mais il ne parlait pas. Tout à coup, entre deux stations, il se met à remuer, à se tortiller, avec un flegme

en relation

  • C Orpus
    3130 mots | 13 pages
  • Théatre
    9133 mots | 37 pages
  • Le petit violon
    944 mots | 4 pages
  • EXPLOITATION DU FOU ET DE LA FOLIE COMME MOYEN DE LIBERATION : CAS DE «LE FOU » DE J. P GUINGANE
    476 mots | 2 pages
  • La commedia del arte
    3718 mots | 15 pages
  • Folamour
    25481 mots | 102 pages
  • allez les bleus
    1216 mots | 5 pages
  • dossier e33
    542 mots | 3 pages
  • l'ecole des femmes
    12720 mots | 51 pages
  • Le théâtre : origine, définitions, genres, fonctions et formes de paroles
    5766 mots | 24 pages