irs idawtanan

Pages: 10 (2320 mots) Publié le: 16 juin 2014







RAPPORT DE STAGE




Présenté par
BENOUADEN ABDERRAOUF






Sujet : conception d’un thermomètre électronique à base d’un capteur de chaleur, un PIC, et un afficheur LCD
Lieu du stage : dans le laboratoire du département d’électronique
du l’université Mentouri de Constantine.

Durée du stage : 4 mois (Mars – juin 2011)Remerciements
Je tiens tout d’abord à remercier Mme Mensouri et Monsieur Hamdi, nos maîtres de stage, pour ses conseils pertinents et sa confiance, et pour m’avoir motivé (sans le vouloir ;-) à poursuivre mes études vers une License.
Merci de manière générale à toute l’équipe du Labo pour sa bonne humeur permanente, et pour leur chaleureux accueil.
Et enfin, nous remercionségalement tous ceux qui ont participé de près ou de loin à l’élaboration de ce mini projet.










Sommaire



_ Résumé :
І – introduction:
- historique
II - cahier de charges
- Présentation du système
ІII-les composants utiliser:
A- le micro contrôleur pic 16F877A:
B- Capteur de température : Le LM35
C- afficheur LCDD- 2 capacités 22pf
E- Un cristal 4MHz
F-Une alimentation de 5v
ІV - partie programmation
V - principe de fonctionnement du thermomètre 
VІ - conclusion générale



Résumé :
Le but de cette étude est de créer un thermomètre électronique qui devra afficher la température via de L.C.D. En somme cela se présente sous la forme d’une carte électronique pourremplacer la colonne d'un thermomètre classique.




Introduction 









Historique:

Nous tous avons déjà au moins dit une fois :« Qu’est ce qu’il fait chaud …». Dans de nombreux actes quotidiens, la notion de température est là. La température est partout ! On n’y prête plus attention tellement c’est devenu un phénomène courant et « transparent ».
La température n’estpas une grandeur au sens strict du terme comme le sont-les autres unités de mesure. En effet, une grandeur est tout ce qui est susceptible d'augmenter ou de diminuer comme, par exemple, une longueur, une surface, une puissance, etc.
Physiquement mesurer une grandeur G (quelle que soit son espèce), c'est la comparer à une autre grandeur U, de même espèce, choisie pour unité.
Le résultatde la mesure est un nombre entier si l'unité U est contenue un nombre entier de fois dans la grandeur G considérée. Une grandeur est directement mesurable quand nous pouvons définir le rapport ou l'égalité ou encore la somme de deux valeurs de cette grandeur. Une longueur, une surface sont des grandeurs mesurables. En revanche, une température repérée au moyen de l'échelle thermométrique n'est pasune grandeur mesurable car nous pouvons définir l'égalité de deux températures mais nous ne pouvons pas en faire la somme.
On devrait donc dire : évaluer, comparer, marquer, indiquer la température et non pas la mesurer au sens propre du terme
Cependant la température, au sens ordinaire du mot, se présente à nous comme une valeur susceptible d'augmenter ou de diminuer, caractérisantl'état d'un corps au point de vue des échanges possibles de chaleur (phénomène thermodynamique) entre ce corps et le milieu extérieur qui l’entoure.
On a ainsi défini l'égalité et l'inégalité de température.
Mais pour apprécier cette égalité ou cette inégalité avec quelque précision, l'on a recours à des instruments spéciaux : les thermomètres ou capteurs de température.
Galiléefut semble t-il le premier inventeur d’un système permettant d’évaluer la température. Imaginé pour la première fois en 1953, le thermomètre mis en place par Galilée est un objet simple basé uniquement sur la modification du volume d’un liquide en fonction de la température.
Comme évoqué plus haut, plusieurs phénomènes font face à des variations de températures. Ainsi, de nos jours, l’on...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Renoncer Ses D Irs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !