Jean mich

Pages: 2 (295 mots) Publié le: 13 janvier 2011
Les écritures africaines remontent à l’Antiquité égyptienne et méroïtique, elles n’ont cessé jusqu’à l’époque moderne de se développer sur l’étendue du continent.L’invention de l’écriture correspond au passage de la préhistoire à l’histoire car un peuple ne dispose d’une histoire que s’il dispose d’une écriture pour la garder en mémoire.Or, avant l’arrivée des Européens, aucune des sociétés d’Afrique subsaharienne n’avaient inventé l’écriture, à l’exception de l’Ethiopie
Si l'humanité est ce qu'elleest actuellement, et si
nous avons pu évoluer comme nous l'avons fait, c'est bien grâce à
l'avancée faite en découvrant l'écriture.
L'écriture est un moyen dereprésentation graphique
d'une langue, au moyen de signes dessinés ou bien inscrits, l'écriture permet l'échange d'informations sans utiliser la parole.
A l’arrivée des Européens,l’Afrique se situait donc au stade préhistorique de l’évolution des sociétés humaines avec un retard d’environ 5000 ans. Dans le reste du monde, l’écriture était présente depuisfort longtemps.

Le théâtre africain se trouve acteur de la situation conflictuelle de l’écriture et de l’oralité.

Contrairement à la logique, la survie de la mémoirecollective des peuples, de leur imaginaire ne peut s’obtenir que dans une transformation en texte écrit. Or en Afrique, la transmission culturelle est orale.

Conclusion :Comme vous avez pu le constater, l'écriture africaine n'est pas
apparue en un coup, elle est le fruit d'une longue évolution des
dessins préhistoriques leur permettant demontrer leur
environnement, puis de l'écriture cunéiforme, base de l'écrit ure
moderne, le tout à mit près de 4000 ans à évoluer vers l'écriture
alphabétique.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mich
  • Mich
  • mich
  • Expose Saint Mich
  • mich 04 1
  • Jean jean jean
  • jean
  • Jean

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !