Johann Sebastian Bach Julian

1235 mots 5 pages
Johann Sebastian Bach : biographie
Naissance
21/03/1685 Mort
28/07/1750 Nation
ALLEMAGNE Époque musicale
BAROQUE BIOGRAPHIE STANDARDBIOGRAPHIE COURTENaissance et premières années
Johann Sebastian Bach naît le 21 mars 1685 à Eisenach (Thuringe, en Allemagne). C’est le huitième et dernier enfant d’une famille très musicienne de génération en générations, qui forme sans doute la plus importante lignée de musiciens connue. Son père, Johann Ambrosius, lui enseigne le violon et lui procure une bonne éducation musicale. En 1694 et en 1695, J. Sebastian perd respectivement sa mère puis son père. Johann Christoph prend alors en charge deux de ses frères cadets, dont J. Sebastian.
Formation musicale
À dix ans seulement, ce dernier contribue déjà aux dépenses du foyer en chantant dans un chœur, et s’avère un élève brillant. Cependant, il quitte ce foyer d’adoption le 15 mars 1700 pour partir à pieds à Lunebourg, soit un voyage d’environ 300 kilomètres (amateur semble-t-il de telles promenades, Bach aura également l’occasion de parcourir 400 kilomètres pour entendre jouer l’organiste Dietrich Buxtehude). En contrepartie des cours qu’il reçoit gratuitement à la Michaelisschule (rhétorique, latin, grec, français,...), l’élève doit participer à la chorale de l’église Saint-Michel.
Mais c’est aussi l’occasion de se familiariser avec la musique française puisqu’il y rencontre Thomas de la Selle, élève de Jean-Baptiste Lully. Or, vers cette époque, les compositeurs allemands, sous l’impulsion de Georg Philipp Telemann, vont parvenir à réaliser la synthèse dite des « goûts réunis » entre les styles français et italien.
Organiste virtuose
En 1703, après avoir travaillé dans l’orchestre du duc de Weimar (il n’a même pas 20 ans), il se forge une réputation de virtuose à Arnstadt et décroche un poste d’organiste qui lui laisse du temps pour composer. Mais, vers 1705, s’étant absenté pour étudier auprès de Buxtehude (à Lübeck), il ne reviendra que quatre mois plus tard, au

en relation

  • Auditions commentées sur la suite pour luth en mi mineur de bach, bwv 996
    3539 mots | 15 pages