Kant

613 mots 3 pages
A quelques années de la Révolution française, s'est développé en France un courant philosophique et encyclopédique qu'on a appelé les Lumières. Les Lumières signifient avant tout l'espoir en une libération de l'homme: la libération intellectuelle qui semble à beaucoup de philosophes le préalable nécessaire à l'émancipation des peuples. En effets, ces penseurs ne dissocient pas conquête de l'autonomie intellectuelle et libération politique.Ce courant, qui a eu son équivalent en Allemagne (l'Aufklarung - l'« Éclairement »), est celui sur lequel Kant s'interroge dans cet extrait. Qu'est-ce que la philosophie des Lumières ?
Le thème du texte est l'état de minorité intellectuelle et morale où se trouvent la plupart des hommes.
Kant s'éforce à répondre au problème suivant: Pourquoi les hommes ne pensent-ils de manière autonome alors qu'ils sont depuis longtemps en âge de le faire?
Pour résoudre ce problème, l'auteur soutient la thèse selon laquelle cet état s'explique par la paresse et la lâcheté des hommes, encouragé par l'attitude des «tuteurs».
Le texte est composé d'une premiere partie où il expose que le monde divisé entre les "mineurs" et les "tuteurs", puis d'une seconde partie où il dit que penser permet d'atteindre l'autonomie. La structure du texte sera reprise pour le plan du commentaire. Il fera l'objet de 3 parties.

Selon Kant la paresse et la lachetté seraient les conditions nécessaires pour que les mineurs restent toute leur vie des mineurs et que quelques-uns en profitent pour s'ériger en tuteurs.
La parrese est la répugnance au travail, à l'effort. Ce goût de l'effort chez l'homme est une conquète tandis que la paresse est une attitude spontanée. La lacheté est une peur opposé au courage qui permet de surmonter cette peur.
Ici, le mineur se laisse guider par un autre aussi bien dans ses actes que dans ses pensés comme le démontre le terme « volontiers ». C'est un individu qui manque de capaciés ou d'expériences pour exercer certaines

en relation

  • Kant
    3124 mots | 13 pages
  • Kant
    1477 mots | 6 pages
  • Kant
    13627 mots | 55 pages
  • Kant
    1101 mots | 5 pages
  • Kant
    623 mots | 3 pages
  • Kant
    1180 mots | 5 pages
  • Kant
    972 mots | 4 pages
  • Kant
    355 mots | 2 pages
  • Kant
    860 mots | 4 pages
  • Kant,
    1574 mots | 7 pages