Kundera, identité

Pages: 15 (3568 mots) Publié le: 13 novembre 2012
L'insoutenable Légèreté de l'être.



I. Milan Kundera :
Présentation de l'auteur ; Une vie indissociable des problématiques de son œuvre.

Si pour présenter la vie et l'œuvre de Milan Kundera, nous devions respecter ses volontés de confidentialité, ce premier point serait alors avorté par son désir de réserve sur sa vie privée (l'auteur aurait voulu ne jamais écrire sous son réelpatronyme), ainsi que sa grande timidité. En effet, n'accordant plus d’entretiens depuis 1985, il n'accepte de répondre que par écrit. Contrôlant alors toute information découlant de sa vie privée, sa biographie officielle dans les éditions françaises se résume à deux phrases :

« Milan Kundera est né en Tchécoslovaquie. En 1975 il s’installe en France. »

Prenons alors le parti de briser lesrègles que nous impose l'auteur lui-même, en partant à la découverte d'une plume majeure de ces soixante dernières années, dont l'œuvre dépasse de simples repères géographiques.

Poète, auteur dramatique, nouvelliste, romancier et essayiste, Milan Kundera est né à Brno en Moravie en 1929. Il a grandi dans un milieu où l’art et la culture occupent la première place, son père étant un célèbrepianiste et musicologue Tchèque. La musique prendra alors une place déterminante aussi bien au sein de son œuvre que de sa vie.

A partir de 1948, il entame des études de littérature et d’esthétique à la faculté des arts, mais très vite il change pour s’inscrire à l’école supérieure du cinéma de Prague. Il termine ses études en 1952, alors qu’il est exclu du parti communiste suite à desagissements contre « le pouvoir ». Admis en 1956, il en sera définitivement banni en 1970.

Son premier livre L’homme, ce vaste jardin (1953) est un recueil de poèmes lyriques dans lequel il essaie d’adopter une attitude critique face à la littérature dite « de réalisme socialiste », mais le fait en se positionnant du point de vue marxiste. Quelques années plus tard, il publie Le Dernier Mai (1955), unepièce politique, hommage à Julius Fucuk, héros de la résistance communiste contre l’occupation nazie en Tchécoslovaquie pendant la Seconde guerre mondiale.
Suivra en 1957, la publication de Monologues, une collection de poèmes où il rejette la propagande politique : recueil de poésies romantiques, d’inspiration passionnelle et intellectuelle.

A la fin des années 1950, dans laTchécoslovaquie communiste, Kundera, très connu, donne un souffle libérateur à la littérature tchèque.

En Juin 1967, les écrivains sont pour la première fois en désaccord total avec les dirigeants du parti. C’est alors que Kundera devient l’une des figures de proue du mouvement pour la liberté. Déçu par le communisme, il développe dans La Plaisanterie (1967), un thème majeur de ses écrits « il estimpossible de comprendre et de contrôler la réalité ».
En 1968, il était parmi les dissidents tchèques qui ont cru pouvoir réformer le communisme de l’intérieur mais l’intervention des troupes du pacte de Varsovie en août 1968 met fin à la réforme démocratique et oblige les écrivains réformateurs à choisir entre l’exil et la dissidence.
C’est pour cela que Kundera, soumis à une extrême censure décidede quitter Prague pour se réfugier en France en 1975, la Tchécoslovaquie sombrant dans le néo-stalinisme. Mais l'auteur ne se considère pas comme émigré et perçoit son exil comme une évidence. Adepte des vies segmentées, il n'hésite pas à faire de même pour la sienne et à adopter un regard réfléchi sur les plus grands bouleversements de sa carrière :

« Prague, qui symbolise la première partiede ma vie, devient le décors de tous mes romans.(...) Prague devient une ville où le drame des héros se concentre. »

Il devient professeur à l’université de Rennes 2 où il exercera jusqu’en 1979. Dans la même année il est déchu de la nationalité tchécoslovaque. C'est en juillet 1981, alors que l'auteur est apatride depuis deux ans, que François Mitterrand lui accorde enfin la nationalité...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Kundera
  • Kundera
  • Kundera
  • Kundera
  • Identité
  • les identités
  • identité
  • identité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !