La bataille de frère jean dansgargantua de rbelais

2010 mots 9 pages
Corrigé de commentaire littéraire Nourrie par les textes de l’Antiquité grecque et latine, par la culture du Moyen Âge et de la Renaissance, portée par la relecture de l’Ancien et du Nouveau Testament, l’' uvre de Rabelais réclame un lecteur actif, capable d’assumer lui-même la responsabilité du sens de l’' uvre. Ainsi, le roman Gargantua, publié en 1535, connu pour son comique burlesque et souvent grotesque, offre bien souvent un sens plus profond à trouver. Cette page du chapitre XXVII, évoque le moment où une partie de l’armée de Picrochole vient de pénétrer dans le clos de l’abbaye de Seuilly, dans l’intention de piller les vignes. Tandis que les moines ne prennent aucune décision concrète pour défendre leur clos, entre en scène Frère Jean des Entommeures, l’un des plus célèbres héros de Rabelais. L’intérêt de ce passage est d’offrir un portrait positif et ironique d’un moine hors du commun en opposition avec le moine traditionnel, et de mener ainsi une satire de la vie monastique - bien connue de Rabelais puisque, moine lui-même, il décida de retourner à l’état laïc en 1528. Nous étudierons tout d’abord par quels procédés est valorisé le héros, véritable figure de liberté ;puis nous verrons dans quelle mesure cette scène implique une satire du monde monastique. Le moine, tel que nous le présente le narrateur, n’est plus un type figé, un symbole de l’obscurantisme moyenâgeux. Son portrait, puis son discours, mettent en scène un héros caractérisé par son appétit de vivre et sa liberté de parole. L’héroïsation du moine apparaît d’emblée dans la structure du passage. En effet, le portrait qui l’ouvre est dessiné avec une extrême vigueur : un portrait saillant, ramassé en un paragraphe, qui tranche avec la communauté uniforme des moines. Une seule et longue phrase court des lignes 25 à 30 pour le décrire, suivie de deux phrases plus courtes à valeur conclusive où s’affirme le jugement positif du narrateur sur son personnage. Ensuite, le récit reprend à la ligne

en relation