La bce - etienne farvaque

Pages: 16 (3993 mots) Publié le: 13 mars 2013
LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE
Etienne Farvaque

Introduction :
L’auteur pose l’intégration Européenne comme étant une « aventure humaine ». La création de la monnaie unique fait partie de cette « aventure humaine » avec ses difficultés mais aussi ses réussites. En écrivant cet ouvrage 10 ans après la mise en circulation de l’euro (2000), l’auteur bénéficie du recul nécessaire pour étudier laplace de la monnaie unique dans l’UE et sa pertinence malgré la crise depuis 2007. Si certain sont pessimistes à l’égard de la réussite de la zone monétaire, d’autres croient en la réussite de l’euro. Si succès il y a, ce sera notamment grâce à la BCE (Banque Centrale Européenne) que l’auteur va nous présenter tout au long de cet ouvrage en essayant de voir si les politiques qu’elle a adopté sonten adéquation avec les besoin de la zone monétaire dans l’Union Européenne qui, disons le, est très hétérogène au niveau des politiques des pays, de leurs développements, et de leurs cultures.

I – Des avantages d’une monnaie unique à la création de l’euro

A) Les critères d’adoption d’une monnaie unique :

A quelles conditions une monnaie unique est-elle souhaitable à long terme ?* Détermination à partir de la Théorie des Zones Monétaires Optimales (ZMO) : cette théorie sert à déterminer s’il est pertinent de faire circuler une monnaie unique et commune dans une zone géographique donnée.

* Premiers critère d’optimalité chez Mundell (prix Nobel 1999) : le mieux serait que les chocs économiques soient communs à la zone. Le flottement du taux de chance de la monnaieservirait de variable d’ajustement.
* Deuxième critère : celui de Ingram en 1959 : il souligne l’importance de l’intégration financière et donc de la mobilité des capitaux dans la zone.
* Troisième critère : celui de McKinton en 1963 : plus les économies commercent entre elle, plus il est pertinent de créer une ZMO. Car une ZMO supprimerait les taux de changes entre ces pays.
* Derniercritère : celui de Kenen en 1969 : tout d’abord, la création d’une ZM dans une zone où les économies productives sont diversifiées permettrait de diluer le choc par des réajustements puisque certains secteurs sont moins exposés aux chocs que d’autres (toutes choses égales par ailleurs). En ce qui concerne la politique budgétaire de la ZM, Kenen pense qu’elle doit aider le marché à revenir àl’équilibre si ce dernier ne se fait pas « naturellement » dans la zone. La politique budgétaire doit donc se faire à un niveau supranational.

Au niveau macroéconomique, la création d’une monnaie unique est viable si elle maintient l’équilibre en cas de choc (balance des paiements, chômage et prix). Au niveau microéconomique, la création d’une monnaie unique est viable si elle réduit (et mêmesupprime) l’incertitude face aux taux de change et que le coût du passage de la monnaie nationale à la monnaie unique n’est pas plus élevé que les coûts engendrés par le passage d’une monnaie à l’autre dans la zone (dans le commerce, le tourisme etc…).
En plus de cela, la monnaie unique créé un marché beaucoup plus attractif vis-à-vis de l’extérieur et plus stable.
La mise en œuvre empirique desthéories sur les ZMO se sont révélés contradictoires avec cette dernières. Les testes empiriques portent sur les points suivants :
Quelle est la nature des choses frappant les économies passées en revue ?
Comment évoluent les termes de l’échange entre ces économies ? (= est ce que les chocs affectent leurs relations extérieures ?)
Comment les cycles économiques sont-ils reliés, corrélés entreeux ? => On juge de leur simultanéité
Von Hagen et Neumann en 1994 pensaient qu’une union monétaire en Europe était possible entre l’Allemagne et ses voisins de petite taille tout d’abord et qu’une convergence entre eux devait avoir lieu avant d’intégrer la France, l’Italie ou le Royaume Uni.
Mais l’Union Monétaire (notons la UM) a d’abord été un acte politique réalisé par les porteurs du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etienne
  • Etienne
  • La BCE
  • La bce
  • Etienne
  • La BCE
  • La bce
  • La bce

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !