La bruyère

1050 mots 5 pages
Présentation orale : Les Caractères de La Bruyère

Jean de La Bruyère est précepteur à la cour de Louis XIV ce qui lui a permis de fréquenter la cour qu’il décrit dans Les Caractères ou les mœurs de ce siècle.
La bruyère s’inspire du Grec Théophraste, peint l’homme et son comportement social en une satire de la société. Il faisait partie des jeux d’esprit pratiqués dans les salons où de même les maximes étaient appréciées. Le caractère devient un genre littéraire, c’est un fragment qui décrit une personne souvent désigné par un nom imaginaire et qui développe tous les traits d’un certain caractère.
Le genre du caractère correspond à une mode culturelle de l’époque mais La Bruyère le modernise par une pratique de la rhétorique et de l’art oratoire.

Commentaire littéraire « De la société et de la conversation ».

Dans ce chapitre La Bruyère critique le comportement des courtisans, révélant leurs manies, leurs extravagances, leur ridicule, et il nous présente, avec « Acis », le portrait d’un précieux dont il fait une critique animée.

I. Le portrait d’un précieux

Acis est un courtisan, il porte un « habit » et s’entretient avec des personnes de son milieu. Il utilise un langage incompréhensible (« galimatias »). L’auteur lui pose une série de questions compliqués qui sont à l’image du personnage. La répétition des verbes « dire » et « avoir » montre les deux intérêts du précieux : le parler et la possession. Acis recherche l’originalité, et pense être intelligent avec son langage. Avec « Est-ce un si grand mal d’être entendu quand on parle, et de parler comme tout le monde ? », La Bruyère lui rappelle l’un des principes essentiels de la communication : « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement » (Boileau).
Acis est un personnage anticlassique et il s’agit ici d’un portrait stéréotypé qui frôle la caricature.

II. Une critique animée et sévère

Les procédés d’animation sont nombreux :
Le dialogue met en présence l’auteur et son

en relation

  • la bruyère
    684 mots | 3 pages
  • La bruyere
    3500 mots | 14 pages
  • La bruyére
    803 mots | 4 pages
  • Bruyère
    595 mots | 3 pages
  • La bruyère
    6674 mots | 27 pages
  • la bruyère
    413 mots | 2 pages
  • La bruyère
    867 mots | 4 pages
  • La bruyère
    5755 mots | 24 pages
  • La bruyère
    647 mots | 3 pages
  • La bruyère
    727 mots | 3 pages