La cafetière

Pages: 9 (2233 mots) Publié le: 28 mars 2011
Théophile Gautier débute dans la peinture avant de se faire poète, romancier et critique d’art. Se réclamant du romantisme, Théophile Gautier s’en distingue malgré tout par son culte de la beauté et de « l’art pour l’art », proche du mouvement Parnasse. Son goût de l’exotisme et de l’insolite, ainsi que sa découverte de l’écrivain allemand Hoffmann, l’engage vers la littérature fantastique, forten vogue en cette première partie du XIX siècle. C’est ainsi qu’en 1831, il publie son premier conte fantastique, La Cafetière.
La Cafetière raconte l’histoire d’un homme dont la vie a été bouleversée par une étrange expérience. Une nuit, le narrateur rencontre l’amour sous les traits d’une femme magnifique. À l’aube, celle-ci se transforme en cafetière avant de se briser. Peu après, lenarrateur découvre que cette Angéla est la sœur disparue de son hôte. L’extrait présenté se situe quand après avoir dansé, le couple se repose enlacé, et se termine avec le réveil sombre et solitaire de Théodore, moqué par ses amis.
Théophile Gautier n’a que vingt ans quand il publie cette nouvelle, mais dès lors, il reviendra tout au long de sa carrière sur ce genre littéraire qui lui permetd’exprimer ses obsessions tout en les teintant d’une douce ironie. Et cet extrait nous permet de comprendre les procédés utilisés par Gautier pour dépasser la simple histoire à faire peur. En effet, si l’écriture est incontestablement fantastique, si le thème central reste passionnément romantique, le rire autorise la distance nécessaire pour mettre en question une réalité décevante.

Lesous-titre de conte fantastique du récit annonce l’intention de l’auteur d’utiliser l’irruption du surnaturel pour provoquer une rupture de la cohérence du monde. On ne sait ce qu’est « La mystérieuse et fantastique créature », mais celle-ci fascine le narrateur et lui fait admettre le merveilleux comme naturel. Inexplicable et sans fondement dans la réalité, cet être entraîne le narrateur dans unnouveau monde. Celui-ci perçoit sur lui-même cette coupure avec le monde réel « qui n’existait plus pour moi ». L’expression de l’irrationnel est à son apogée quand Théodore devient lui-même un être surnaturel, capable de comprendre « ce que nul homme ne peut comprendre ». Il pourrait ne s’agir que d’un espace féerique et merveilleux, mais la gradation des représentations fantasmagoriques estbrutalement interrompue par la disparition d’Angéla, remplacée par les débris d’une cafetière. Cette fois-ci, la déchirure est bien présente. Les femmes ne se transforment pas en cafetière, ne se volatilisent pas ainsi.
L’inquiétude née de cette perturbation est perceptible dans le champ lexical de la peur et de la mort : « précipitamment, adieu, cri, tomba, effroi, brisée, diabolique,frayeur ». Le lecteur se prépare au drame avec le retour du passé simple et le verbe chanta est le déclenchement de l’univers fantastique. Une violente émotion saisit le narrateur, l’anéantissant : « mon sang se fige ». Et c’est bien cette impuissance, cette apathie qui trouble le lecteur. Théodore ne se lève que deux fois dans l’extrait, la première pour tenter de se porter au secours d’Angéla, la secondedans la dernière ligne de l’extrait, pour se dépouiller de son accoutrement. Il subit l’action, « étaient absorbés, étaient rompus, s’empara de moi », avant d’en être totalement dépossédé lorsque ses amis tentent d’expliquer ces actes. Ceux-ci introduisent une modification des points de vue qui font douter de la véracité du récit du narrateur.
En effet, le lecteur ne peut déterminer uneexplication rationnelle de cette aventure. Selon Todorov, cette hésitation est la source même du fantastique. Le rêve ou la folie ne suffisent pas à élucider les persistances du surnaturel retrouvées dans le réel. De multiples renvois semblent contaminer la réalité, établissant des liens entre la première partie décrivant l’univers magique et la seconde partie traitant du retour à la réalité. La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La cafetiere
  • Cafetière
  • La cafetière
  • La cafetière
  • La cafetiere
  • la cafetière
  • La Cafetière de T
  • La cafetiere

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !