La clientele en banque

Pages: 16 (3816 mots) Publié le: 1 février 2011
INTRODUCTION :

Depuis les années 70 nous pouvons observer l’essor du secteur banque- assurance.
Les banques ont la volonté de distribuer de plus en plus des produits d’assurance et les compagnies d’assurance veulent à leur tour commercialiser des produits financiers.

Ce phénomène nous amène à réfléchir sur les motivations qui poussent les banques à étendre leurs activités dans le domainede l’assurance.
Nous pouvons également nous interroger sur les performances des banques dans le domaine voisins mais complexe qu’est l’assurance à travers l’exemple de l’assurance auto chez BNPPARIBAS Monplaisir.

Il est également primordial d’étudier la perception du consommateur par rapport à l’avènement de ce nouveau secteur.

Pour tenter de mieux cerner la banque assurance nous étudieronsdans quel cadre elle s’inscrit puis nous établirons un diagnostic des ventes en assurance auto dans l’agence de BNPPARIBAS Monplaisir pour illustrer ce phénomène.
Enfin nous essaierons d’émettre des préconisations commerciales dans le but d’améliorer le taux d’équipement en assurance auto des clients.




PARTIE I :

CONTEXTUALISATION

DU

SECTEURBANQUE-ASSURANCE

A. L’assurance dans le contexte économique et social.

L’assurance joue un rôle essentiel dans le développement économique. Son fondement étant la prévoyance et l’anticipation des risques, elle se situe au cœur de l’idée de développement durable dans ses trois dimensions : économique, sociale et environnementale.

1. L’apport de l’assurance à l’économie

La protectionfavorise la prise de risques

Croissance économique et assurance sont étroitement liées. En protégeant les entreprises contre les dommages qu’elles pourraient subir ou causer, l’assurance favorise les investissements, l’innovation et le lancement de nouveaux produits.
Elle donne aux ménages la possibilité de s’engager dans des projets lourds tels que
L’achat d’un bien immobilier.

Laréparation conditionne la poursuite d’activités

En les indemnisant, l’assurance de dommages permet aux entreprises victimes d’un
Sinistre de poursuivre leur activité et, contribuant au maintien du pouvoir d’achat des particuliers, elle favorise la consommation. Les assurances de personnes le font aussi, en lissant le coût des aléas par la constitution progressive de capitaux ou de revenus utilisablesen cas de coup dur ou de baisse de niveau de vie.

La participation au financement de l’économie

Par les placements des fonds mutualisés correspondant aux engagements envers les assurés, l’assurance participe de façon conséquente au financement de l’économie productive. Grâce à une croissance importante des engagements d’assurance vie en 2005 et 2006, notamment, les sociétés d’assurances sesont révélées les premiers investisseurs national en actions. Par ailleurs, elles participent de plus en plus au développement des PME innovantes ou de croissance.

En outre, comme l’assurance vie, de responsabilité ou même de dommages se positionne dans la durée, elle apporte une grande sécurité aux secteurs dans lesquels elle investit, de par sa gestion actif-passif de long terme.

La microassurance, conçue en partenariat avec des réseaux d’aide à la création d’entreprise, permettra de couvrir les micros entreprises à un coût très accessible contre un ensemble de risques, responsabilité civile, biens, mais aussi prévoyance et santé. Plusieurs dizaines de milliers de micro entrepreneurs seraient concernés par cette offre.

2. Pour un développement durable

Les fonctionstraditionnelles de l’assurance, prévention, évaluation et gestion des
risques, participent d’un développement durable dans lequel doit s’inscrire le
développement économique. Objectif écrit dans la Constitution, le développement durable doit préserver les générations futures tout en équilibrant les évolutions économiques, sociales et de l’environnement.

L’assurance encourage une vision de long terme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fidelisation de la clientèle banque assurance
  • La clientele des jeunes en banque
  • Charge de clientele banque
  • Vae conseiller gestionnaire de clientèle : banque, assurance, finance
  • Comment concquérir et recruter la clientèle jeune en banque
  • Pourquoi les banques ont-elles mis en place une segmentation de leur clientèle ?
  • Le développement des agences bancaires sans guichet est-il susceptible de modifier la relation banque/clientèle des...
  • En quoi l'image de la banque et du conseiller est-elle importante et comment pouvez-vous agir pour l'ameliorer?la fidelisation...

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !