La complémentarité

Pages: 12 (2983 mots) Publié le: 28 juillet 2011
les artistes

Jackson Pollock (1912-1956)

Figure de l’indépendance de l’art américain, Jackson Pollock est devenu un mythe, célébré par une Amérique fière d’arborer un artiste capable d’égaler les grands maîtres européens.
La peinture de Pollock est associée à l’expressionniste abstrait aux côtés de De Kooning, Motherwell, Newman ou Rothko. Même s’il s’inspire de l’artisanatindien, des fresques mexicaines, de l’automatisme (pour sa part physique) de Mirò et Masson, Picasso reste sa véritable référence.
C’est en 1947 que Jackson Pollock abandonne l’utilisation classique du pinceau et se consacre à une forme particulière de ce qui s’appelle l’action painting (que l’on pourrait traduire par: peinture prise sur le fait) à savoir le dripping (projection de peinture sur latoile) ainsi que le pouring (coulage à partir d’un pot de peinture ou d’un bâton), déposé sur la toile couchée sur le sol. Aucun endroit du tableau n’a plus d’importance qu’un autre. La surface est recouverte d’entrelacs colorés. Processus qui fera le succès du peintre.

«Un critique a écrit que mes tableaux n'avaient ni commencement ni fin. Il ne l'entendait pas comme un compliment, or c'enétait un. C'était même un beau compliment. Seulement il ne le savait pas. »

Autumn Rythmn

Jean Dubuffet (1901-1985)

En tant qu’artiste, la vie de Jean Dubuffet ne commence guère avant 1942. C’est à cette époque que cet homme, désormais, riche et libre de son temps, décide de se consacrer exclusivement à l’art etcrée des images simples et primitives jusqu’au dessin volontairement malhabile, proche de la caricature ou du graffiti.
Il exposera pour la première fois en 1944 à la galerie Drouin. Peu à peu sa peinture va évoluer, il va incorporer de nouveaux éléments comme le sable ou la terre. Sa célébrité viendra dans les années 1950. Il va accentuer sa recherche sur la peinture en continuant à y insérer deplus en plus de nouveaux matériaux comme le papier mâché ou le tampon Jex. Il se fera même sculpteur avec ses sculptures habitables aujourd’hui fort célèbres.

«L'homme écrit sur le sable. Moi ça me convient bien ainsi; l'effacement ne me contrarie pas; à marée descendante, je recommence. »

«L'art doit naître du matériau et la spiritualité doit emprunter le langage du matériau. »Jardin d’hiver

Martial Raysse (1936-…)
Plasticien français, Martial Raysse commence par réaliser des assemblages de détritus et d'objets divers présentés dans des boîtes de plexiglas. En 1958, il participe à une exposition de groupe, en présence de Jean Cocteau. En quelques années, il devient l'un des meilleurspeintres abstraits sur la Côte d’Azur et ses œuvres atteignent une excellente cote lorsqu'il remet sa carrière en question.
Fasciné par la beauté brute du plastique, il écume les grands magasins à prix uniques et développe son concept «d'hygiène de la vision» qui met en jeu des objets neufs en plastique de la nouvelle société de consommation: «J'ai voulu un monde neuf, aseptisé, pur et au niveau destechniques utilisées, de plain-pied avec le monde moderne.»[]
Il séjourne aux Etats-Unis où il se rapproche du Pop-Art américain et fait partie, dès sa fondation en 1962, du mouvement des Nouveaux réalistes. Au seuil des années 1970 Raysse accomplit une véritable révolution esthétique en se consacrant notamment au cinéma. L'esthétique qu'il met progressivement en place à partir de 1972 est entotale rupture avec les œuvres pop de la période précédente. Raysse s'adonne notamment à la pratique du dessin d'après nature et n'hésite pas non plus à renouer avec les genres traditionnels de la peinture.
Simultanément, il entreprend un travail de sculpteur, dans un premier temps à l'aide de matériaux pauvres (papier mâché, pâte à pierre, papier kraft) puis à plus grande échelle, en ayant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Complémentarité des métabolismes
  • Un rôle de complémentarité avec les marchés financiers
  • Complémentarité-homme/femme
  • Diversité et complémentarité des métabolismes
  • Déconcentration, decentralisation antagonisme ou complémentarité
  • Science et religion : conflit ou complémentarité ?
  • Strategie de remplacement et de complementarité
  • Decentralisation déconcentration antagonisme ou complémentarité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !