la conscience morale

Pages: 30 (7340 mots) Publié le: 6 décembre 2014
D'où vient le fait que l'homme soit capable de se poser la question de la morale ? Déjà tenter de répondre, c'est aborder la question de la définition de la morale. Disons au moins dans une première approche que les animaux, eux, ne se posent pas la question morale.

D'où vient il que je me pose la question du " Que dois je faire ? Où est le bonheur ? Qu'est ce que bien faire ?... " Cettequestion du "que faire ? " montre que la morale porte d'abord sur le domaine de l'action! Comment réguler l'action ? en fonction de quoi ? en vue de quoi ? Comment réfléchir le sens d'une action ? ...

Au regard de cette question, des hommes, des femmes ont élaboré des théories morales ou éthiques nombreuses et parfois assez opposées. Ce qui est difficile lorsque nous les regardons de près, c'estqu'ils utilisent un vocabulaire semblable parfois identique et pourtant ils ne leur attribuent pas la même signification. Cela suppose donc une attention importante.



Etymologie
La question morale est spécifique de l'être humain. " Etymologiquement, " morale " vient du latin (philosophia) moralis, traduction par Cicéron du grec ta eqika. Les deux termes désignent ce qui a trait aux moeurs,au caractère, aux attitudes humaines en général et, en particulier, aux règles de conduite et à leur justification. " (1) Cette définition montre rapidement les deux lieux d'investigations de la morale : d'une part les règles de conduites, les lois ou les normes diverses et d'autres part tout ce qui a trait à leur justification, aux principes et aux valeurs qui étayent ces lois mises en place.haut de page
Entre l'homme et l'animal : une quête de sens.

Les animaux n'ont pas de morale. Si nous leur attribuons des comportements éthiques comme celui de la cruauté pour un fauve ou de la fidélité pour un chien ou un cheval ce n'est que par transposition de réalités humaines sur le règne animal. Mais eux mêmes sont incapables de prendre de la distance sur leur attitude et donc des'apercevoir qu'il y a une autre attitude possible que la leur. Ainsi que le suggère Erie Weil : " Il n'y a du non sens que du point de vue du sens " (2), de l'immoralité que du point de vue de la morale, de la violence que du point de vue de la non violence. C'est bien parce que l'homme est un être immoral, c'est à dire moralement inaccompli, et que par ailleurs, il perçoit une soif intérieure à unmode de vie plus accompli qu'il réfléchit sur les diverses possibilités d'y parvenir, qu'il fait de la morale. Par là, nous percevons déjà combien la morale n'est pas une simple compilation de lois ou de règles mais qu'elle suppose toute une réflexion. Qu'est-ce que l'être humain ? Qu'est-ce que devenir un homme ou une femme ? Y a-t-il des actions indignes de tout être humain ? Comment gérer lesquestions de violence, de reproduction, d'alliance … ?
La plupart du temps, nous vivions notre temps de manière évidente. C'est-à-dire que nous ne passons pas notre temps à nous poser la question " que dois-je faire ? ". C'est tellement évident d'ailleurs que nous n'avons pas d'autres justifications que " on a toujours fait comme ça " ou encore, " chez nous ça ne se fait pas ". Il se peut bien quepour des raisons diverses tel ou tel faute contre les règles admises dans la communauté. Mais tant que c'est reconnu comme une faute, la système moral mis en place n'est pas questionné ni remis en cause. Bref ! dans un premier temps, la morale est un système de règles, de mode de vie sur lesquels nous ne réfléchissons pas. Nous sommes dans le monde de l'évidence. Nous avons des habitudes, mieuxencore, nous avons un habitus (3).



haut de page
L'HABITUS SELON PIERRE BOURDIEU

Pierre Bourdieu a beaucoup travaillé le concept d'habitus tant sur le mode thématique (il en a beaucoup parlé) que sur le mode opératoire (il l'a beaucoup utilisé). Dans un livre interview, il donne un éclairage sur son travail : " Cette notion d'habitus permet d'énoncer quelque chose qui s'apparente à ce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La conscience morale
  • La conscience morale
  • Conscience morale
  • Morale et conscience
  • Conscience psychologique et conscience morale
  • Conscience morale
  • Conscience morale
  • Conscience morale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !