La consicence , volonté

Pages: 7 (1693 mots) Publié le: 23 novembre 2009
La conscience est une faculté qu’a notre esprit à saisir ce qui se passe en nous, ou en dehors de nous. Par conscience de soi nous entendons une conscience exclusivement tournée vers nos propres états intérieurs, la prise en compte réflexive du sentiment latent de notre propre existence et de nos vécus psychologiques comme par exemple la joie , l’inquiétude. Le verbe « connaître » signifie quenous possédons un savoir vrai sur quelque chose, et , plus qu’un savoir que nous possédons la compréhension des qualités propres qui constitue cet objet. La connaissance de soi est donc le savoir que nous possédons sur nous-mêmes, savoir qui embrasse notre présent, nos vécus passés et jusqu’à nos possibilités d’action dans l’avenir. Si nous demandons «  suffit-il d’avoir conscience de soi pour seconnaître soi-même » nous cherchons à savoir si la conscience de soi est suffisante pour avoir une connaissance complète de nous-mêmes. Soit on soutient la position selon laquelle la conscience de soi suffit à avoir une connaissance de soi-même, mais cela implique que il n’y aurait de connaissance que partiale , subjective, ou soit on soutient la position selon laquelle la conscience de soi estinsuffisante pour avoir une connaissance de soi-même mais cela implique que il y aurait pas de moyens d’acquérir une connaissance complète de soi-même.
Nous verrons tout d’abord dans une première partie que la conscience de soi suffit à avoir une connaissance de soi-même, puis dans une seconde partie nous déclinerons que la conscience de soi est insuffisante pour avoir une connaissance de soi-même.Dans une troisième partie, nous verrons qu’il n’y a aucun moyens pour se connaître soi même.

Cette première thèse affirme que la conscience de soi suffit à avoir une connaissance de soi-même. La conscience de soi et la connaissance de notre identité d‘être vivant, ici la conscience porte sur le présent. La conscience de soi, saisie réflexive de nos propres vécus, nous permet de nousconnaître en tant qu’individus générique, c’est-à-dire , en tout premier lieu, en tant qu’être vivant. Prenant conscience de nous-mêmes, arrêtant d’agir pour tourner l’effort de notre conscience de soi vers ses seuls contenus , le premier d’entre eux que nous trouverons est le sentiment d’être en vie. Pour Épicure cette prise conscience a deux effets : la conscience de soi nous permet de nousconnaître en tant qu’être vivant et nous permet d’être heureux, par la compréhension simple que nous existons. Puis nous pouvons élargir le domaine, en effet on peut établir un sens entre la conscience de soi et la connaissance de notre humanité. C’est ici un autre sens que la conscience de soi nous permet d’acquérir une connaissance générique de nous-mêmes : en effet par la saisie réflexive de notrepropres états, nous comprenons que non seulement nous sommes une chose qui est, mais de surcroît une chose qui pense. Cette à cette expérience que nous convie Descartes dans Les Méditations Métaphysiques : l’expérience du cogito, du fait que puisque que je pense, je suis , j’ existe, nous permet de comprendre que par la conscience de soi, nous connaissons que nous sommes des êtres vivants dotés depensées. De plus Descartes va plus loin dans sa réflexion, il décline l’ensemble d’une thèse épistémologique ou il montre qu’il sais que l’homme existe au moment même ou il y pense puis d’une thèse anthologique ou l’homme est une « substance pensante ». Pour Descartes la raison en est, que penser est être « on ne peut pas penser sans être » et «  on ne peut pas être sans penser ». De la connaissancede son existence, à chaque moment qu’il pense, Descartes passe par la connaissance de son essence. Mais nous pouvons soupçonner une conscience plus étendue qui commencerai au passé pour finir au futur. En effet, on peut déterminé un lien entre la conscience de soi et la connaissance avec notre permanence dans le temps. La conscience de soi nous permet d’acquérir une dernière connaissance de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La consicence
  • La volonté
  • La volonte
  • La volonté
  • volonté
  • Le sujet
  • L'inconcient et la consicence
  • La volonté de savoir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !