La coopération

Pages: 15 (3692 mots) Publié le: 12 mars 2011
PLAN

INTRODUCTION

I) définition et règles

II) formes de coopération

III) Les déterminants de la coopération

IV) La coopération et le conflit, autres freins

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

INTRODUCTION

A
l’ère de la globalisation qui se caractérise par une concurrence de plus en plus farouche, les entreprises, partout dans le monde, cherchent à seprotéger contre le principal risque : celui de leur disparition.
Par conséquent, depuis la fin des années 1970, les accords de coopération entre les entreprises ont connu un grand essor en Europe, aux Etats-Unis puis partout dans le monde. Elle est une partie intégrante des stratégies de développement des organisations .
Pourtant, les recherches en gestion portant sur le concept de coopérationintraorganisationnelle sont encore assez rares. Pourtant le rôle de la coopération devient de plus en plus important du fait des pratiques transversales ou par projet. Ces modes d’organisation reposent sur la capacité à faire travailler ensemble des acteurs aux compétences différentes et issus de métiers ou fonctions distincts.

Mais qu’est-ce que la coopération ? A quoi sert-elle ? Quel est son but dansl’organisation ?

I- Concept : définition et règles

1) Définition

Co-opérer c’est travailler ensemble, à une œuvre commune. La coopération implique dépendance et solidarité vis-à-vis d’un groupe. La coopération est donc le fait, pour une personne, de s’adonner consciemment à une activité complémentaire de celle d’autres personnes dans le cadre d’une finalité commune, dans ungroupe donné (Encyclopédie Universalis). Dès lors, un travail est nécessaire pour mieux appréhender la notion de coopération.

Pour Smith et Caroll (1995), la coopération est un processus par lequel des individus, des groupes ou des organisations entrent en relations et travaillent ensemble dans un but commun. Cette définition met l’accent sur la capacité reconnue à la coopération d’être unprocessus. Étant définie comme un processus, elle va donc se transformer et évoluer en différents stades.
Cerisier (1999) va tout d’abord distinguer la coopération de la collaboration. Il définit la coopération comme une organisation collective du travail dans laquelle la tâche à satisfaire est fragmentée en sous-tâches, chacune de ces sous-tâches est ensuite affectée à un acteur, soit selon unedistribution parfaitement horizontale dans laquelle tâches et acteurs sont équivalents, soit selon une logique d’attribution en fonction des compétences particulières de chacun. La collaboration s’entend en revanche par « une situation de travail collectif dans laquelle tâche et but sont communs. Tous les acteurs travaillent sur les mêmes points. » Cette distinction conceptuelle repose sur la naturedes opérations et la répartition des tâches. D’après cette distinction, un collectif de travail va relever partiellement d’une logique de coopération et d’une logique de collaboration. Au-delà de cette dichotomie entre coopération et collaboration, différents travaux ont cherché à dresser une typologie des différentes formes de coopération au sein des organisations.

2) Les règles decoopération

Dans toute coopération, il est indispensable de définir des règles de fonctionnement afin de créer un cadre de travail clair et de compenser l’absence de régulation hiérarchique.

Les règles de fonctionnement doivent être définies pour chaque coopération quotidienne. Il ne s’agit pas d’établir des conventions formelles mais de repréciser à chaque coopération les modalités du travail encommun.

Les points les plus importants à aborder sont les suivants :

• Le calendrier de travail et notamment le délai maximum au sein duquel la solution devra être opérationnelle ;

• Les étapes intermédiaires clés qui permettront de valider l’état d’avancement du travail en commun (en contrôlant notamment le fait que les travaux ou actions entrepris vont dans le sens...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cooperation
  • Cooperation
  • Coopération
  • coopération
  • Coopération
  • Coopération capacitaire
  • Coopérations internationales
  • La coopération décentralisée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !