La critique de la religion

1137 mots 5 pages
MALOSSE Lucile T°S1

PHILOSOPHIE

SUJET : Pour être juste, suffit-il de respecter le droit ?

D’après l’idée de Montesquieu : « Une chose n'est pas juste parce qu'elle est loi. Mais elle doit être loi parce qu'elle est juste. », on peut comprendre qu’agir conformément au droit peut suffire pour être juste, mais ce droit doit être lui-même conforme à ce qui est juste. On se demande donc s’il suffit de respecter le droit pour être juste. Tout d’abord il faut obéir aux lois pour être juste. En effet le droit est un ensemble de lois, de règles, de normes et de coutumes qui régissent chaque société. Obéir aux lois est la condition nécessaire pour faire régner la justice. Il suffirait donc au peuple de respecter ces lois pour vivre en paix et en harmonie, puisqu’elles visent à réguler la vie sociale : le droit est une règle de vie commune.
On sait donc que le droit est inclus dans le concept de juste. Mais lorsque la loi est injuste, il est juste de lui désobéir ! Parfois l’Etat impose certaines lois qui ne respectent pas les choix des citoyens, ils ont alors le droit de se révolter, c'est-à-dire de désobéir ; mais seulement dans le but de rendre les lois plus justes. En effet, obéir aux lois ne suffit pas pour être juste : les hommes doivent défendre ce qu’ils jugent légitime. De plus, ils sont dotés d’un pouvoir de réflexion, et peuvent donc analyser les lois qui leur sont défavorables et choisir de les abolir. Toutefois, on ne devrait jamais respecter le droit, puisque en effet les lois qui nous sont imposées sont « générales », ce qui signifie qu’elles ne peuvent pas correspondre à tous, elles sont forcément injustes pour certaines personnes. La justice devrait alors peut-être instaurer des lois en s’adaptant aux cas particuliers. Comment faire pour être juste ?


On peut penser qu’il faut respecter le droit pour être juste, mais ce n’est pas toujours vrai. Il faut respecter le droit lorsqu’il est

en relation

  • Critique Religion
    1114 mots | 5 pages
  • Critiques de la religion
    1137 mots | 5 pages
  • Une critique de la religion par charb
    852 mots | 4 pages
  • Marx, critique de la religion
    694 mots | 3 pages
  • Karl marx critique de la religion
    522 mots | 3 pages
  • Critique de la religion dans le supplément au voyage de bougainville
    597 mots | 3 pages
  • La presse démocratique a t'elle le droit de critiquer la religion ?
    505 mots | 3 pages
  • Quelles armes littéraires peut utiliser un auteur pour critiquer la religion, la politique et la société
    2263 mots | 10 pages
  • Pour une critique de la philosophie du droit de Hegel
    2004 mots | 9 pages
  • mode
    1607 mots | 7 pages