La democratie athénienne

Pages: 6 (1267 mots) Publié le: 10 avril 2013
L’enregistrement (c’est-à-dire la conservation sur un support) et la reproduction (c’est-à-dire la restitution de l’enregistrement) du son est une découverte relativement récente qui a nécessité de résoudre un certain nombre de problèmes techniques :
– sélectionner un support matériel capable de stocker le son ;
– inventer un appareil capable de capter le son, de le coder et de le stocker surle support choisi ;
– imaginer un appareil capable de l’opération inverse, c’est-à-dire de décoder l’enregistrement, de le lire et de l’amplifier en un son que l’on puisse entendre.
Pour mettre au point un tel matériel, il a d’abord fallu comprendre la nature du son avant d’imaginer comment le reproduire.
QU’EST-CE QUE LE SON ?
Prenons l’exemple d’un joueur de violon. Lorsqu’il frotte sonarchet sur une corde, il produit une note de musique : un son. La vibration émise par la corde au contact de l’archet met en mouvement des molécules d’air, créant ainsi des variations de pression, et donc une onde qui se déplace dans toutes les directions.
Une bonne façon de visualiser ce phénomène est d’observer ce qui se passe à la surface de l’eau lorsqu’on y jette une pierre : l’endroit où tombela pierre est le centre d’une série de vaguelettes qui se déplacent de proche en proche à la surface de l’eau, en formant un cercle qui va s’élargissant. L’onde sonore est similaire, mais elle se déplace dans toutes les directions et forme donc une sphère plutôt qu’un cercle.
C’est l’air qui porte l’onde sonore. Elle est donc arrêtée par le vide : c’est la raison pour laquelle le double vitrage,qui est en fait constitué d’une couche de vide entourée de deux plaques de verre, atténue fortement le son. De même, si l’onde sonore rencontre d’autres matériaux, le son est transformé : c’est ce qui se passe lorsqu’on écoute derrière une porte ou lorsqu’on plonge la tête sous l’eau par exemple.
DU PHONAUTOGRAPHE À L’ÉLECTROPHONE
L’idée que le son et la vibration sont intimement liés remonte àl’Antiquité. Les travaux de Pythagore, puis d’Aristote permettaient déjà de comprendre comment le son se transmet, et donc de construire des théâtres d’une grande qualité acoustique, où chaque spectateur entendait au mieux les acteurs et où le spectacle était protégé des bruits extérieurs.
Du XVIIe au XXe siècle, les recherches s’accélèrent : les scientifiques comprennent que le son ne se propagepas dans le vide ; ils parviennent à en déterminer la vitesse (environ 340 m/s dans l’air, à 20 °C) ; ils en précisent la nature et les principales propriétés.
Au XIXe siècle débutent les premières tentatives d’enregistrement du son.
Le phonautographe est le premier appareil d’enregistrement qui a laissé une trace dans l’histoire : inventé par le Français Édouard-Léon Scott de Martinville en 1857,il tente de reproduire fidèlement le mécanisme de l’oreille. Il est constitué d’un entonnoir terminé par une membrane munie d’un petit stylet. La membrane vibre en fonction des sons, transmettant son mouvement au stylet qui imprime la trace des ondes sonores sur un cylindre recouvert de suie.
Ces travaux inspirent l’Américain Alexander Bell (l’inventeur du téléphone), qui réutilise ce principepour inventer le microphone. Capter et enregistrer les sons ne pose donc plus de problèmes, mais il reste à inventer une machine capable de les restituer.
En 1877, le poète français Charles Cros dépose à l’Académie des sciences la description du paléophone, un appareil capable d’enregistrer et de reproduire les sons : faute de moyens, il ne mène cependant pas ses travaux jusqu’à la réalisation deson invention. Pendant ce temps, de l’autre côté de l’Atlantique, l’Américain Thomas Edison, qui a longuement travaillé à l’amélioration du télégraphe, invente la même année le phonographe, dont il dépose le brevet l’année suivante. Son appareil, très simple, permet d’enregistrer les sons sur un cylindre en étain et de les reproduire à l’aide d’une aiguille en acier.
Pendant les années qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La démocratie athénienne
  • La democratie athenienne
  • Démocratie athénienne
  • La démocratie athénienne
  • la democratie athénienne
  • Democratie Athénienne
  • La démocratie athénienne
  • La démocratie athénienne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !