La duchesse de langeais

Pages: 217 (54017 mots) Publié le: 30 janvier 2011
La Duchesse de Langeais
Balzac, Honoré de

Publication: 1834 Catégorie(s): Fiction Source: http://fr.wikisource.org

1

A Propos Balzac: Honoré de Balzac (May 20, 1799 – August 18, 1850), born Honoré Balzac, was a nineteenth-century French novelist and playwright. His work, much of which is a sequence (or Roman-fleuve) of almost 100 novels and plays collectively entitled La Comédiehumaine, is a broad, often satirical panorama of French society, particularly the petite bourgeoisie, in the years after the fall of Napoléon Bonaparte in 1815—namely the period of the Restoration (1815–1830) and the July Monarchy (1830–1848). Along with Gustave Flaubert (whose work he influenced), Balzac is generally regarded as a founding father of realism in European literature. Balzac's novels, mostof which are farcical comedies, feature a large cast of welldefined characters, and descriptions in exquisite detail of the scene of action. He also presented particular characters in different novels repeatedly, sometimes as main protagonists and sometimes in the background, in order to create the effect of a consistent 'real' world across his novelistic output. He is the pioneer of this style.Source: Wikipedia Disponible sur Feedbooks pour Balzac: • Le Père Goriot (1834) • La Peau de chagrin (1831) • Eugénie Grandet (1833) • Illusions perdues (1843) • Le Lys dans la vallée (1835) • Le Chef-d’œuvre inconnu (1845) • La Cousine Bette (1847) • La Femme de trente ans (1832) • L’Enfant maudit (1831) • La Recherche de l’Absolu (1834) Note: This book is brought to you by Feedbookshttp://www.feedbooks.com Strictly for personal use, do not use this file for commercial purposes.

2

A FRANTZ LISTZ.

3

Chapitre

1

La Sœur Thérèse
Il existe dans une ville espagnole située sur une île de la Méditerranée, un couvent de Carmélites Déchaussées où la règle de l'Ordre institué par sainte Thérèse s'est conservée dans la rigueur primitive de la réformation due à cette illustrefemme. Ce fait est vrai, quelque extraordinaire qu'il puisse paraître. Quoique les maisons religieuses de la Péninsule et celles du Continent aient été presque toutes détruites ou bouleversées par les éclats de la révolution française et des guerres napoléoniennes, cette île ayant été constamment protégée par la marine anglaise, son riche couvent et ses paisibles habitants se trouvèrent à l'abri destroubles et des spoliations générales. Les tempêtes de tout genre qui agitèrent les quinze premières années du dix-neuvième siècle se brisèrent donc devant ce rocher, peu distant des côtes de l'Andalousie. Si le nom de l'Empereur vint bruire jusque sur cette plage, il est douteux que son fantastique cortége de gloire et les flamboyantes majestés de sa vie météorique aient été comprises par lessaintes filles agenouillées dans ce cloître. Une rigidité conventuelle que rien n'avait altérée recommandait cet asile dans toutes les mémoires du monde catholique. Aussi, la pureté de sa règle y attira-t-elle, des points les plus éloignés de l'Europe, de tristes femmes dont l'âme, dépouillée de tous liens humains, soupirait après ce long suicide accompli dans le sein de Dieu. Nul couvent n'étaitd'ailleurs plus favorable au détachement complet des choses d'ici-bas, exigé par la vie religieuse. Cependant, il se voit sur le Continent un grand nombre de ces maisons magnifiquement bâties au gré de leur destination. Quelques-unes sont ensevelies au fond des vallées les plus solitaires ; d'autres suspendues au-dessus des montagnes les plus escarpées, ou jetées an bord des précipices ; partoutl'homme a cherché les poésies de l'infini, la solennelle horreur du silence ; partout il a voulu se mettre au plus près de Dieu : il l'a quêté sur les cimes, au fond des abîmes, au bord des falaises, et l'a trouvé partout. Mais nulle autre part que sur ce rocher à demi européen, africain à demi, ne pouvaient se

4

rencontrer autant d'harmonies différentes qui toutes concourussent à si bien...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La duchesse de langeais
  • la duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !