La feodalité

2001 mots 9 pages
La féodalité

Introduction: Après la chute de l’empire romain au 5ème siècle, les multiples attaques de Sarrasins ou de Normands ont petit à petit isolés les villes les unes des autres. Conséquence, le commerce à décliné ainsi que les marchands et les artisans vivant dans ces villes. Pour beaucoup, la campagne est devenu leur seul refuge et la terre, leur revenu principal. Cette société redevenue rurale s’est donc réorganisé selon d’autres normes. Ainsi est née la féodalité.

Comment la féodalité a-t-elle réorganisé la société médiévale ?

Du latin feudum qui signifie fief, le système féodal désigne entre autres les relations qui se sont peu à peu mises en place entre les nobles. Plus largement, le terme de féodalité recouvre l’organisation de l’ensemble de la société médiévale, caractérisée surtout par des liens de vassalité. Mais que signifie concrètement le terme vassalité, celui-ci est tout simplement un réseau de relations d’hommes à homme fondé sur le lien personnel et privé, les personnes appartenant à ce réseau sont appelées vassaux, il s’agit d’hommes libres entré dans la dépendance d’un seigneur plus puissant qu’eux par la cérémonie de l’hommage. Ceci se passe de la manière suivante: les populations se recommandent à leur seigneur qui leur assure protection et justice, arme les paysans et recrute des soldats qui lui prêtent serment de fidélité. C’est l’hommage vassalique. En contrepartie, le seigneur exige obéissance, impôts et corvées. De plus à partir du 5ème siècle, en échange d’un fief, les soldats-vassaux maintiennent l’ordre sur le domaine. L’hommage vassalique est également un lien d’homme à homme qui comprend plusieurs éléments, tout d’abord, l’hommage à proprement dit qui s’exécute à genou afin de montrer la soumission du vassal, puis, le serment ou le vassal jure fidélité sur les reliques et pour finir, ce que l’on appelle l’investiture du fief, ou le suzerain remet le fief à son vassal. Chaque vassal essaie de regrouper autour de lui des

en relation

  • Féodalité
    2390 mots | 10 pages
  • La féodalité
    1379 mots | 6 pages
  • La feodalite
    1134 mots | 5 pages
  • La féodalité
    291 mots | 2 pages
  • Feodalite
    349 mots | 2 pages
  • La feodalite
    297 mots | 2 pages
  • Féodalité
    1583 mots | 7 pages
  • Feodalite
    2755 mots | 12 pages
  • Féodalité
    11074 mots | 45 pages
  • Féodalité
    944 mots | 4 pages