La fin de vie

Pages: 8 (1902 mots) Publié le: 10 octobre 2012
Fin de vie : vivre ou mourir ?

• La vulnérabilité :
- Physique
- Sociale
La fragilité : réserves physio fragiles de part le grand âge.
Comprendre la personne âgée : Charlotte Ménin : comprendre la personne âgée bayard 2011.
Deux recherches utilisent cette méthode compréhensive où les participants sont interrogés : vivre sa fragilité : nonagénaire et centenaire bayard 2011 ; personnesfragiles de 85 ans et plus : Nicholson et al.2012.
Chez nicholson on trouve ce sentiment de finitude : « pente descendante ».
Les enjeux de société que soulève la fragilité au cours du vieillissement :
- Plan PAPA : mission = détecter la fragilité afin de prévenir les effets du vieillissement.
- INPES : ex : canicule et personnes âgées.
Voir lien film.
Autonomie vivre à son domicile :grande importance des auxiliaires de vie. Partenariat entre les organismes de prévention et les anthropologues.
Quelle fin de vie : les soins palliatifs : livre de Phillippe Bataille et le film quelques heures de printemps de stéphane Brizé. http://www.youtube.com/watch?v=6pw4EwIJXFs
Accompagnement de fin de vie compatible avec la loi, ou suicide assisté interdit par la loi ?

RegardJuridique :
Dominique glocanti :
Loi du 26 Avril 2005 : prise à la suite de l’affaire Imbert, loi critiqué. Elle n’est pas suffisante à priori.
Cette loi offre des ouvertures suffisantes pour répondre à des problématiques évoquées dans le cadre de ces affaires telle que l’affaire imbert.
Cette loi donne des réponses au cas par cas : ces réponses mettent les médecins face à des situations de doute,d’indécisions, des dialogues bienveillants avec le patient, cela est incontournable dans la loi. Cela pourrait être évité avec une loi sur l’euthanasie.
3 ouvertures dans la loi : qui s’accompagne de zone d’incertitude :
- Caractère acceptable des médicaments à double effet : le but premier doit être de soulager et non pas de donner la mort. La loi a entériné le principe de l’acceptabilité deces médicaments : L210-5 et elle assortit l’utilisation de ces médicaments d’une condition : il faut que la personne qui les prenne soit en fin de vie. Première incertitude : le médecin va t’il utiliser ce médicament pour donner la mort ? ensuite : la personne est elle ou non en fin de vie ? le médecin pourrait utiliser ces médicaments lorsque l’on est dans une situation irréversible. (L1111-4modifié par la loi de 2005, al 2 prévoit que toute personne consciente peut refuser un traitement le médecin doit chercher à la convaincre il doit lui donner un délai de réflexion. Une personne en fin de vie est une personne en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, L1111-13 : lorsque la personne est en phase avancée elle peut refuser tout traitement).
- L’utilisation du terme « touttraitement » : terme utilisé par cette loi, il remplace l’ancien terme de « un traitement » : la différence est fondamentale : dans la notion de traitement doit on faire entrer la notion de soin ? consensus : l’alimentation artificielle entre dans cette notion de tout traitement. Incertitude : que veut véritablement le patient ? est ce qu’il ne veut plus du tout se nourrir ? …
- Possibilité qu’estdonnée à la famille de demander la mise en œuvre de la procédure collégiale : dans le cas des personnes qui ne sont pas aptes à donner un consentement. Pour les personnes en fin de vie ou pas. C’est toujours le médecin qui suite aux différentes discussions et aux différents éléments mis en jeu décidera l’arrêt des soins ou pas.
La question qui se pose est la suivante : veut-on une mort qui peutmettre du temps à arriver ou une mort aseptisée ?
On a le choix entre une solution humaine ou une solution « parfaite ». « Seul Satan est parfait et cela l’entraine au fond de l’eau comme une pierre ».

MR Leonetti :
Cette loi répond à 3 questions :
- Le malade demande la vérité : lorsqu’il a compris qu’il est atteint d’une maladie grave il pose les mêmes questions sans cesse. Surtout...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fin de vie
  • fin de vie
  • Fin de vie
  • Fin de vie
  • La fin de vie
  • Fin de vie
  • Fin de vie
  • APP Fin de vie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !