La fondation et l'activité de l'académie française

7923 mots 32 pages
Le plan
1.L’histoire. Les grandes dates

2. Les « immortels »
3.Fonctions de l’Académie française

4. Rôle de l'Académie française
Le Résumé

La bibliographie

L’Académie française, fondée en 1635, sous le règne de Louis XIII, par le cardinal de Richelieu, est une institution de France dont la fonction est de normaliser et de perfectionner la langue française. Elle se compose de quarante membres élus par leurs pairs. Intégrée à l'Institut de France lors de sa création le 25 octobre 1795, elle est la première de ses cinq académies.
La mission qui lui est assignée dès l’origine est de fixer la langue française, de lui donner des règles, de la rendre pure et compréhensible par tous. Elle doit dans cet esprit commencer par composer un dictionnaire : la première édition du Dictionnaire de l'Académie française est publiée en 1694 et la neuvième est en cours d'élaboration.
L'Académie française rassemble des personnalités marquantes de la vie littéraire (poètes, romanciers, hommes de théâtre, critiques) mais aussi des philosophes, des historiens et des hommes de science qui ont illustré la langue française, et, par tradition, des militaires de haut rang, des hommes d’État et des dignitaires religieux.
1.L’histoire. Les grandes dates
En 1629, neuf personnalités décidèrent de se rencontrer, une fois par semaine, chez l’une d’elles, Valentin CONRART ; son domicile parisien s’imposait comme le plus central et le plus facile d’accès. Le maître de maison Conseiller-Secrétaire du Roi, calviniste et petit-fils de calviniste persécuté pour ses convictions religieuses était d’une nature réservée et avait toutes les qualités nécessaires pour devenir à la fois le confident de tous et le secrétaire de la compagnie naissante. Il occupera ce poste pendant quarante et un ans jusqu’à sa mort survenue à l’âge de soixante-douze ans. Le cardinal de Richelieu, sensible à la gloire sous toutes ses formes, voulut prendre sous sa protection ces intellectuels pour les lier à sa

en relation

  • Le français au 17e siècle
    1533 mots | 7 pages
  • science du langage
    1778 mots | 8 pages
  • Les peintres du 17ème siècles
    4264 mots | 18 pages
  • Les limites du civage gauche droite
    1414 mots | 6 pages
  • Chapitre 2 Droit personne
    1916 mots | 8 pages
  • Macbeth
    12204 mots | 49 pages
  • Une association transparente, considérée comme un mode de gestion directe du service public, peut-elle bénéficier de subventions publiques ?
    3313 mots | 14 pages
  • Cahier N 27 Le management par les processus
    16256 mots | 66 pages
  • Découvertes scientifiques
    1841 mots | 8 pages
  • Biographie C
    1549 mots | 7 pages