La franc maçonnerie

320 mots 2 pages
On appelle franc-maçonnerie un ensemble de phénomènes historiques et sociaux très divers formant un espace de sociabilité[1] qui recrute ses membres par cooptation[2] et pratique des rites initiatiques faisant référence à un secret maçonnique et à l'art de bâtir.

Difficilement traçable historiquement, elle semble apparaître en 1598 en Écosse[3] (Statuts Schaw), puis en Angleterre au XVIIe siècle. Elle se décrit, suivant les époques, les pays et les formes, comme une « association essentiellement philosophique et philanthropique », comme un « système de morale illustré par des symboles » ou comme un « ordre initiatique ». Organisée en obédiences depuis 1717 à Londres, la franc-maçonnerie dite spéculative – c'est-à-dire philosophique – fait référence aux Anciens Devoirs de la maçonnerie dite opérative formée par les corporations de bâtisseurs qui édifièrent, entre autres, les cathédrales[4].

Elle prodigue un enseignement ésotérique, progressif à l'aide de symboles et de rituels et souhaite être adogmatique. Elle encourage ses membres à œuvrer pour le progrès de l'humanité, tout en laissant à chacun de ses membres le soin de préciser à sa convenance le sens de ces mots[5]. La bienfaisance est l'un de ses moyens d'action[6]. Sa vocation se veut universelle[7] bien que ses pratiques et ses modes d'organisation soient extrêmement variables selon les pays et les époques[8]. Elle réunit, dans de nombreux pays répartis sur toute la surface du globe, des personnes qui se sont donné pour but de travailler à leur amélioration spirituelle et morale.

Elle s'est structurée au fil des siècles autour d'un grand nombre de rites et de traditions, ce qui a entraîné la création d'une multitude d'obédiences qui ne se reconnaissent pas toutes entre elles. Elle a toujours fait l'objet de nombreuses critiques et oppositions, aux motifs très variables selon les époques et les pays.

Une discipline de réflexion porte sur la franc-maçonnerie : la

en relation

  • La franc-maçonnerie.
    8697 mots | 35 pages
  • La franc-maçonnerie
    2278 mots | 10 pages
  • Franc maçonnerie
    1292 mots | 6 pages
  • Franc-maconnerie
    915 mots | 4 pages
  • Franc maçonnerie
    400 mots | 2 pages
  • Franc-maconnerie
    538 mots | 3 pages
  • Franc maconnerie
    2636 mots | 11 pages
  • Franc maçonnerie
    4357 mots | 18 pages
  • Franc maçonnerie
    1424 mots | 6 pages
  • la franc maconnerie
    3869 mots | 16 pages