La gestion prévisionnelle de trésorerie

Pages: 5 (1123 mots) Publié le: 23 mars 2012
8 Chapitre VIII : Le budget de trésorerie
Le budget de trésorerie est le budget de synthèse des autres budgets.
I. Définition et utilités du budget de trésorerie
1. Définition :
Le budget de trésorerie peut être défini comme une méthode analytique de prévision consistant en un découpage dans le temps (mois, trimestre, semestre ou années) des encaissements et des décaissements, c'est-à-diredes entrées et des sorties d'argent sur les charges et les produits générés par les différents budgets étudiés précédemment.
2. Utilités :
Dans le contexte de la gestion budgétaire, le budget de trésorerie doit répondre impérativement à certaines obligations :
* Déterminer mois par mois les encaissements et les décaissements en vue de mettre en évidence les mois ou il y a risque d'insuffisance deliquidité afin de prévoir les moyens de financement nécessaires ;
* Déterminer la situation financière prévisionnelle de l'entreprise grâce au solde au solde de fin de période budgétaire.
II. Elaboration du budget de trésorerie
Pour élaborer un budget de trésorerie, certaines informations sont strictement nécessaires :
* Le bilan de l'exercice précédent ;
* Les différents budgets approuvésde l'exercice en cours ;
* Les encaissements et les décaissements non courants, qui ne sont pas prévu dans un budget précis.
Dans la pratique, le budget de trésorerie est précédé par trois budgets préparatoires :
* Le budget des encaissements ;
* Le budget des décaissements ;
* Le budget de la TVA.
La différence entre le budget des encaissements et le budget de décaissements (y compris lebudget de TVA) constitue le budget de trésorerie.
1. Le budget des encaissements : 
Le budget des encaissements (ou recettes) comprend notamment :
* Les ventes au comptant (TTC) prévues mensuellement,17(*)
* Les règlements des clients relatifs aux ventes à crédits,
* Les acomptes prévisionnels versés par certains clients,
* Les règlements de tiers se portant acquéreurs des immobilisationscédées par l'entreprise,
* L'augmentation du capital en numéraire,
* Les emprunts et les subventions,
* Les produits financiers,
* Tout ce qui est susceptible d'entraîner une entrée d'argent...
1.1 Exemple d'un budget des encaissements (premier trimestre) :
|Eléments |Janvier |Février |Mars |
|*Encaissement sur vente (TTC) aucomptant |X |Y1 |Y2 |
|*Encaissement sur vente (TTC) à crédit : | | |Z |
|- 50% (mois de février) | | | |
|- 50% (mois de mars) | | | |
|* Encaissement sur produitsfinanciers | | | |
|(mois de mars) | | | |
|* Etc. | | | |
|Total des encaissements |E118(*) |E2 |E3 |
|| | | |


2. Le budget des décaissements :
Le budget des décaissements (ou dépenses) comprend notamment :
* Les achats comptant (TTC) prévues mensuellement,
* Les règlements aux fournisseurs relatifs aux achats à crédit,
* Les charges décaissables de production, de distribution, d'administration générale,
* Les chargesfinancières et les dividendes,
* L'impôt sur les bénéfices,
* La TVA à payer,
* Les investissements,
* Les remboursements d'emprunts,
* Tout ce qui est susceptible d'entraîner une entrée d'argent...
2.1 Exemple d'un budget des décaissements (premier trimestre) :
|Eléments |Janvier |Février |Mars |
|*Décaissements sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Gestion prévisionnelle trésorerie
  • gestion prévisionnelle
  • gestion prévisionnelle
  • Gestion previsionnelle
  • Gestion previsionnelle
  • La gestion previsionnelle
  • Gestion previsionnelle
  • Gestion previsionnelle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !