la glotophagie

Pages: 43 (10713 mots) Publié le: 25 décembre 2013
Contact des langues dans le contexte sociolinguistique mozambicain
Language Contacts in the Sociolinguistic Context of Mozambique
César Cumbe et Afonso Muchanga
p. 595-618
Résumé | Index | Plan | Texte | Bibliographie | Notes | Citation | Auteurs
Résumés
FrançaisEnglish
Cet article s’inscrit dans notre projet de recherche sociolinguistique autour de la problématique des représentationsdes langues et des positionnements épilinguistiques des sujets, dans le cas spécifique du Mozambique. Si les études, allant dans ce sens, ne sont pas nombreuses en général, elles sont quasi inexistantes au Mozambique. Notre article s’articule en trois parties. Premièrement, nous proposons un témoignage relatif à l’étude des langues mozambicaines, où le linguiste est confronté à la difficulté de latâche descriptive. Deuxièmement, nous présentons la situation linguistique du Mozambique et la manière dont elle se reflète dans la dynamique d’usages. Troisièmement, nous entendons illustrer la relation entre les pratiques linguistiques et leurs représentations, par l’analyse d’une « micro-situation » de langues en contact, celle d’une bourgade mi-urbaine et mi-rurale, à 30 km de la capitale.L’objectif est de déceler les attitudes des sujets, à travers leurs discours, sur les langues, sur eux-mêmes et sur leur rapport à ces langues. De cette approche de terrain, une question de fond émerge : l’environnement plurilingue, entraîne-t-il forcément une guerre des langues dans l’imaginaire linguistique des usagers ?
Haut de page
Indexation
Mots clés :représentations, diglossie, plurilinguisme, attitudes, langues
Keywords :
diglossia, languages, multilingualism
Noms de lieux :
Mozambique
Haut de page
Plan
Vue panoramique de la situation (socio)linguistique au Mozambique
La situation linguistique au Mozambique : survol historique
En quoi consiste la glotttophagie ?
Est-ce que les objectifs coloniaux ont été atteints à travers la glottophagie ?
La situation linguistique auMozambique : inventaire des langues bantoues mozambicaines
La situation linguistique au Mozambique : le statut et les fonctions des langues après l’indépendance
L’enquête sociolinguistique : approche du terrain par entretien semi-directif
Objectifs
Cadre de l’entretien
Analyse sociolinguistique
Que retenir de ce petit extrait ?
Alternance linguistique et regards subjectifs
Positionnementépilinguistique
Haut de page
Texte intégral
PDF 277kSignaler ce document
1 Langues parlées au nord du Mozambique, plus exactement dans les provinces de Cabo Delgado, Nampula (...)
1Lors de l’élaboration, au Mozambique, des livres en langues nationales, en particulier en maconde, macua et nyanja1, Tine Van Eys et Elisabeth Sequeira (1997 : 26), directeur général et directrice exécutive de l’ONG« Progresso », racontent leur expérience avec les linguistes sur le terrain :
« […] chose intéressante, dans cette expérience nous avons remarqué que quand on faisait la vérification des expressions, mots et sens dans une langue donnée, dans les zones rurales, les linguistes font plus confiance aux femmes, ils considèrent que les hommes sont plus exposés aux interférences et que la langue est plusconservée dans la manière dont les femmes la parlent. »
2Voilà posé le problème des langues en contact et des incidences subjectives au Mozambique. Prenant en considération le témoignage précité, le sexe apparaît comme un facteur non négligeable qui conditionnerait les imaginaires linguistiques. À la lumière de ces derniers, les femmes campagnardes se voient attribuer le mérite de conserver la puretédes langues. Si les linguistes leur font confiance, c’est sans doute parce qu’elles seraient imperméables aux interférences, qu’elles auraient le don naturel de « résister » à la variation linguistique, à laquelle pourtant toutes les langues sont « condamnées ». L’idée que la pureté des langues mozambicaines est mieux conservée chez les femmes des zones rurales soulève une question :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !