La gouvernance d'entreprise

758 mots 4 pages
Se penchant sur divers aspects relatifs à l’audit au sein de l’entreprise, l’association tunisienne des auditeurs internes (ATAI), parrainée par l’Union Francophone de l’Audit Interne (UFAI), l’Institut International des Auditeurs Internes (IIA) et la Confédération Européenne des Instituts de l’Audit Interne (CEIAI), organise depuis hier son 7ème colloque international consacré à l’étude de la valeur ajoutée de cette fonction devenant de plus en plus incontournable pour la bonne gestion managériale des entreprises. Tunis-Le Quotidien Au menu de deux journées, durée de ce colloque, les conférenciers, venus des différents pays représentés au sein de l’IIA , ont plusieurs points à traiter tournant autour des nouvelles définitions que porte, désormais, la fonction de l’audit interne. «Cette fonction est dictée par les nouvelles dimensions qu’a prises l’entreprise dans son environnement en perpétuelle transformation et donne déjà une implication plus importante de l’auditeur interne dans le processus de management des entreprises. L’auditeur interne n’est plus perçu comme un contrôleur mais un partenaire ayant un rôle objectif et une action indépendante qui aide à atteindre les objectifs tracés et à maîtriser les risques qui peuvent menacer la pérennité et la croissance de l’entreprise», a indiqué M. Amor Souiden, président de l’UFAI. La première session plénière de ce colloque a été dédiée à l’exposition des nouvelles tendances du management et la valeur ajoutée que devait fournir l’audit interne à la gouvernance de l’entreprise. M. Amor Aktouf, professeur universitaire (HEC, Montréal Canada) a présenté au cours de son intervention quelques cas relevant de la responsabilité grandiose des auditeurs au niveau de la gestion des crises financières qui peuvent frapper une entreprise quelconque. Il a décortiqué entre autres les raisons profondes de la faillite de quelques entreprises géantes sur le plan international tel que le cas du géant pétrolier américain Enron qui

en relation

  • Gouvernance d'entreprise
    5524 mots | 23 pages
  • Gouvernance d'entreprise
    9723 mots | 39 pages
  • Gouvernance d’entreprise
    781 mots | 4 pages
  • Gouvernance d'entreprise
    5609 mots | 23 pages
  • Gouvernance d'entreprise
    3434 mots | 14 pages
  • gouvernance d'entreprise
    17080 mots | 69 pages
  • La gouvernance d'entreprise
    1032 mots | 5 pages
  • Gouvernance d'entreprise
    1029 mots | 5 pages
  • Gouvernance d'entreprise
    955 mots | 4 pages
  • Gouvernance d'entreprise
    5994 mots | 24 pages