La halqa pratique spectaculaire

Pages: 14 (3445 mots) Publié le: 14 novembre 2012
Université Cadi Ayad
Maîtrise de tourisme 2005/2006
Professeur : Brahim Hanaï

Module :
De l’oralité aux pratiques spectaculaires

Plan du cours

Introduction :
L’oralité et l’écriture

Première partie :
Le retour de l’oralité :
-Un livre/voix
-la parole du conteur :
Le conte tel qu’en lui-même
Le conte théâtralisé

Deuxième partie :
De l’oralité aux pratiquesspectaculaires :
Soltan tolbas
Aâbidate Erma
Boujloude
L’aâchora
La lilla gnaouia

Le retour de l’oralité

Quand les paroles s’envolent pour rester :

Dans la vie courante plusieurs signes attestent de la valorisation de l’écrit. On ramasse un papier et non une parole. L’écrit atteste et conserve. Il a le sceau de l’autorité. La langue écrite est dite Fosha, claire, transparente et distincte tandisque l’orale est dite Aâmmia, populaire et considérée comme une dévalorisation de l’écrit source. L’usage en milieu pédagogique de la langue parlée est considéré comme faute et est sanctionné comme si l’apprentissage d’une langue devait passer nécessairement par l’oubli d’une autre.
Cette suprématie de l’écrit trouve dans le monde arabe origine dans la sacralisation du texte fondateur qu’est LeCoran. Certes, le texte fondateur peut être psalmodié et commenté mais ces usages oraux ne font que reconduire la sacralité de l’écrit.
Mais il est à signaler que le Coran était d’abord une prédication orale au prophète. L’ange Gabriel a sommé le prophète de lire et cet acte signifiait en fait répéter oralement ce qui l’ange disait. A l’origine de l’écrit, un texte oral à répéter, à redire à lire.Mais à côté de cette sacralisation de l’écrit, l’oralité était là, tapie en creux, assurant sa place par des voies souvent biaisées qui sont souvent celles de l’écrit.
C’est dans cette perspective que se place un livre/voix qui occupe dans la tradition arabe un statut très particulier : Les Mille Et Une Nuits.

I/ Le retour de l’oralité : Les Mille et Une Nuits

Le livre se présente commel’antithèse du Coran. Un livre qui jusqu’à une époque récente avait été interdit et brûlé.
A la différence du texte fondateur, il n’a pas d’auteur attesté. On est à la poursuite de l’impossible original. Il prend aussi bien la forme de la langue écrite que celles des parlers. Livre d’un statut très particulier : d’une part il est très lu et de l’autre il est très peu recommandé. Il est objet desuspicion pour plusieurs raisons :
Sa langue : les contes portent la marque de leur origine populaire. En mauvais arabe.
Caractère libertin
Un anti-livre : car il représente un « autre livre ». Un autre usage de l’écrit. U autre rapport entre l’oralité et écrit en se situant entre les deux et en invitant ainsi à une relecture de l’écrit. Relecture sans laquelle cet écrit ne prend pas sa véritabledimension. Grandguillaume écrit :

« On pourrait envisager l’hypothèse que les Mille et une nuits représentent par rapport au Coran, l’ »anti-livre » qui révélerait la vérité du premier c'est-à-dire la façon dont le Coran devrait travaille : l’écrit n’étant plus enfermé ans une interprétation figée à tout jamais mais pouvant être relu dans le passage par l’oralité, une oralité qui seraitinterprétation, ligature au présent de la société, pour aboutir à un état différent du livre »

Le récit-cadre :
Texte distribué

Analyse :

L’examen du prologue situe le livre entre l’écrit et l’oral.. Le prologue met en place le cycle qui est le passage de l’écrit à l’oral puis u retour à l’écrit. Si Shahrazade peut défiler des histoires à l’infini c’est qu’elle a beaucoup lu. Elle est donnéecomme celle qui a lu tous les livres ou plus de mille livres.
Dans ses narrations, elle commence toujours par cette référence à ces traditions :
On raconte
On dit,
Il est rapporté
Mais son récit n’est pas répétition d’une tradition. Sa narration est création, un récit qui tisse un nouveau lien avec le présent, notamment la situation dangereuse où elle se trouve, face à un roi dépressif et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'escalier spectaculaire arts visuels
  • En Quoi Cette Arbre Est Spectaculaire
  • La manie galopante du téléphone portable est spectaculaire
  • pratique
  • pratiques
  • La dimension spectaculaire de l'organe tel que l'escalier
  • Pratiques
  • Pratique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !