La liberté, est-ce renoncé au bonheur?

Pages: 6 (1468 mots) Publié le: 20 mars 2013
La liberté c'est pouvoir prendre du recul sur tout les acquis. Etre libre c'est pouvoir tout remettre en question, croire en trop de choses serait être emprisonné, par ses propres croyances. La liberté nous permet d'avoir nos doutes. L'esprit critique fait partit de la liberté, et permettre à chacun d'en faire preuve et d'agir dans le sens de la justice et de la vérité. Mais la vérité n'est pastoujours synonyme de bonheur..
En effet, le bonheur lui, consiste à être dans un états, ou le corps comme l'esprit semblent reposés.
Equilibré, le bonheur est agréable, état durable de plénitude et satisfaction du corps comme de l'esprit.
Seulement, la liberté, nous permet-elle d'accéder au bonheur, ou doit-on y renoncer?
La liberté ne nous fait pas renoncer au bonheur, a quelque détails près,car l'idée se veut contradictoire, puisque, certaines vérités, ou bien d'autre exemple permettent de voir qu'il y a un pour et un contre à peser..
Ainsi paradoxalement, selon les exemples mis en évidences, on renonce au bonheur, ou on n'y renonce pas. On peut voir cela dans bon nombres de cas, qu'il soit tout d'abord politique, historique ou religieux.


Etre libre, c'est avoir son proprelibre arbitre, c'est pouvoir choisir les motifs qui provoquent son intérêt sans être pour autant déterminé par eux. C'est n'être contraint de rien, ou comme un sage, qui est délivré de ses propres passions est libre d'agir pour sa raison.
Seulement, cette liberté, est-elle possible en société et via celle-ci, mène t-elle au bonheur?
Choisir ses actes en toutes responsabilité, avec sa propreraison est-ce synonyme de bonheur?
L'homme est par nature un animal politique. et tout homme vu en dehors de la société, par son choix ou non est vu comme différent, surhumain, et pourtant on s'évertue à penser qu'il n'y a pas d'autre forme de vie possible à l'homme que celle en société.
La nature de l'homme le pousse à sa propre quête du bonheur, mais cela n'est pas toujours correspondantà l'essence moral du devoir mit en place par la société dans laquelle l'homme évolue.
Seulement les attentes et les envies des uns comme des autres sont parfois bien souvent contradictoires.
Etre libre de ses choix n'est pas toujours agréable, et ne mène donc pas toujours au bonheur.
La liberté ne touche pas seulement qu'un ''soit'' ou un ''moi'' mais aussi ''autrui'', et les choix que nousfaisons afin de parvenir a notre propre bonheur, ne sont pas toujours les meilleurs choix pour autrui, puisqu'ils ont bien souvent des conséquences.
Tout ne vas pas selon son propre désir et sa propre volonté, mais l'homme possède ses valeurs et sa morale, et n'est pas toujours en accord avec sa propre nature.
La liberté, est souvent mise en évidence et remise en question par la politique del'homme, le bonheur de chacun, ou d'un ''sois'' serait peut être lui aussi, un objectif politique; ainsi répondre aux attentes de tous, et cela y compris d'un point de vue à but lucratif, économique. Alors le bonheur, politiquement parlant serait possible, ce qui reste un peu contradictoire, puisque la société se veut libérale, avec bons nombres de droits, et se retrouve au final, bloqué dans unechaînes sans fin, devenant société de consommation..
L'idée de posséder bon nombres de choses, pour obtenir le bonheur, nous mène a une liberté restreinte. Ainsi ''L'homme naît libre, et partout il est dans les fers'' (citation de Rousseau), des fers qu'il créé lui même, afin d'élargir une liberté matériel ou non, qu'il pensait absente.
Avec l'évolution, l'homme, toujours en quête de bonheur, et deliberté, se veut matérialiste et finit par s'emprisonner lui même dans bon nombres d' utopies.

Certains peuples, dans l'histoire, n'ont pourtant pas étés toujours libres.
Comme il fût le cas pour l'esclavage, et les colonisations. Bon nombres de personnes (consciences ,êtres ..) ou de peuple ou société n'ont pû être libres et heureux, par la fautes d'autre sociétés, personnes ou...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut il renoncer au bonheur
  • Bonheur et liberté
  • La liberté et le bonheur
  • S engager es ce renoncer a la liberté
  • S'engager est-ce renoncer sa liberté?
  • Liberte et bonheur
  • Le bonheur et la liberté
  • Peut on renoncer a s liberter

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !