La liberté est-elle limitée par la nécessiter de travailler ?

Pages: 7 (1723 mots) Publié le: 3 janvier 2015
La liberté est-elle limitée par la nécessité de travailler ?


Comme tout être vivant, l’homme a des besoins. Cela entraîne donc la nécessité de travailler pour les satisfaire. Il faut “gagner sa vie”. Aujourd’hui en France, un homme passe en moyenne entre 70 000 et 80 000 heures de sa vie à travailler. Durant toutes ces heures, l’homme n’est plus lui-même, car dans la majorité des cas il estau service de quelqu’un, et agit donc sous son autorité ; il est comme sa prolongation. Cela n’a rien d’épanouissant. Et pourtant, on dit bien “se réaliser dans son travail”. Comme si le travail transformait l’homme positivement. Comme si le travail apportait quelque chose à l’homme. Si cela était vrai, alors l’homme voudrait travailler. Et c’est là qu’on peut penser aux nombreux chômeurs en quêted’un travail. Qu’est-ce que le travail leur apporterait ? L’indépendance.
De là apparaît un paradoxe. Mais alors, la liberté est-elle limitée par la nécessité de travailler ? Le fait que le travail soit nécessaire pour maintenir un niveau de vie correct est une entrave à notre liberté. Mais d’un autre côté, sans travailler on deviendrait incapable de se suffire à soi-même, et dépendant desautres. C’est ce paradoxe qu’il nous faut creuser.

L’être humain a de nombreux besoins à satisfaire. Pour manger, il doit cultiver ; pour s’abriter il doit construire... Ainsi l’homme passe le plus clair de son temps à travailler, non par choix, mais parce qu’il doit satisfaire ses besoins. Le travail est en fait une contrainte. Elle ôte à l’homme la liberté de faire ce qu’il veut de son temps. Entravaillant, l’homme n’est pas lui-même, car il ne réalise pas quelque chose qui lui serait propre, qui découlerait de son individualité et dont la création permettrait son épanouissement personnel.
Et c’est bien là le revers de la médaille, car oui en travaillant l’homme comble ses besoins naturels, mais il consacre aussi sont temps à effectuer des tâches contraintes qui ne lui correspondentpas. Tout ce temps que l’homme consacre au travail est cela de moins qu’il peut consacrer à faire quelque chose qu’il aime, quelque chose qui lui corresponde. S’il travaille beaucoup, l’homme n’a même d’ailleurs pas le temps de découvrir quelles seraient ces choses qu’il aimerait faire s’il ne travaillait pas. Et voilà comment l’homme devient dépendant au travail. Il ne sait plus occuper son tempssans travailler, car il ne sait pas ce qu’il aime. Combien existe-t-il de personnes vouées à leur travail, qui pensent travail, qui rêvent travail ; combien existe-t-il de gens qui ne prennent même pas leurs congés parce qu’ils ne savent qu’en faire ? Et qui peut affirmer ne s’être jamais ennuyé pendant ses vacances ? C’est d’ailleurs contre ce phénomène que Yvon Etienne nous met en garde dans sachanson Il est important d’aller travailler avec les paroles : “Il est important d’aller travailler, mais faut pas en faire son métier; C’est comme le tabac, faut pas abuser ; on a vite fait de s’habituer.”
L’homme ne se connaît plus. Il ne sait pas qui il est, lui, en tant qu’individu unique. Or, puisqu’il ne se connaît pas, comment pourrait-il être capable de faire des choix ? Sans se connaître,comment savoir ce qu’on veut. Si on ne sait pas qui on est, alors les décisions qu’on prend ne sont pas réfléchies en fonction de notre volonté, de valeurs qu’on aurait pensées, puisqu’on ne les connaît pas. Ce sont des décisions prises par défaut. Or, selon Kant, seuls sont libres les hommes qui agissent en fonction de leur morale. Lorsqu’on n’a pas réfléchi à ses valeurs, qu’on ne s’est pasdonné soi-même ses propres lois, alors on n’est pas autonome, on n’agit pas selon sa morale (mais peut-être plus selon ses désirs). En nous ôtant le temps nécessaire à réfléchir à nous-mêmes et à nos valeurs. Et c’est sans doute ainsi que le travail nous ôte véritablement notre liberté : en occupant nos esprits.
On peut aussi relever un autre problème encore plus important dans les temps actuels....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La liberté humaine est-elle limitée par la nécessité de travailler ?
  • La necessité de travailler constitue t'elle une limitation de la liberté humaine
  • Liberté et nécessité
  • Le travail , une nécessité ?!
  • Le travail est une nécessité
  • Le Travail Est Une Nécessité
  • necessite de travailler
  • Ne travaille t-on que par nécessité?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !