La liberté peut-elle faire peur ?

Pages: 6 (1489 mots) Publié le: 7 mars 2013
Dissertation de philosophie

La liberté peut-elle faire peur ?

La liberté est souvent définie comme une absence de contraintes. Il ne faut cependant pas se limiter à cet aspect. Hobbes, dans son ouvrage « Le Léviathan » définit la liberté comme un mouvement qui a une cause : si nous désirons accomplir une action, cette volonté provient de quelque chose. La liberté semble donc être unenécessité pour l’homme. Malgré cela, au cours de l’histoire, les hommes ont de nombreuses fois volontairement renoncé à leurs libertés, cherchant à se protéger. On observe par ailleurs, que notre société est régie par des normes. Qu’elles soient physiques ou morales, elles définissent ce qu’il faut faire ou être pour être accepté par le reste de la communauté. Ces normes sont synonymes d’une totaleabsence de libertés, et pourtant, elles rassurent ceux qui s’y conforment. Dans un monde de plus en plus soumis au conformisme, il faudrait se demander s’il est possible de ne pas craindre d’agir sans contraintes.
Cette interrogation sera discutée en trois temps. Premièrement, il faudra considérer que la liberté est effrayante du fait de l’absence de contraintes qu’elle suppose. Ensuite, nous verronsque la crainte nous empêche de jouir de nos libertés. Enfin, il s’agira de considérer la connaissance comme un moyen de ne pas avoir peur de la liberté.

La liberté s’oppose à la servitude : elle suppose de décider soi-même de ce qui est bon là où d’autres suivent un chemin imposé, ignorant comment déterminer par eux seuls la direction qu’il est préférable de prendre. Selon Hegel, la libertéest un privilège. Elle suppose d’une part, l’indépendance, qui est l’absence de contraintes extérieures, et d’autre part, l’autonomie, qui est la détermination par le sujet de ses propres lois. La capacité de décider soi-même de ce qui est bon, pour soi ou pour l’autre, est du domaine de l’éthique. Celle-ci découle généralement d’une réflexion existentielle, que peu s’attarderaient à effectuer. Ilest donc bien plus facile pour l’homme de se réfugier dans la morale, collectivement partagée. Constituée d’impératifs et d’interdits, elle peut s’apparenter à la norme du bien et du mal. Ainsi, ceux qui suivent la morale établie par la société se sentiraient rassurés, car ils seraient persuadés d’avoir cerné ce qui fera d’eux une bonne personne. Selon Nietzche, le devoir terrasse la volonté. Il lereprésente, dans « Ainsi parlait Zarathoustra » par un dragon, menaçant et puissant. Suivre les lois établies par tous empêcherait donc l’auto-détermination.
Il apparait donc bien que les normes et les contraintes soient parfaitement contraires à l’idée de liberté. Cependant, nombreux sont ceux qui s’y réfugient, car la liberté totale est déroutante. On peut observer au quotidien que lorsqu’unepersonne dit « Tu fais ce que tu veux, mais je te conseille tout de même de faire cela », son interlocuteur a de plus grandes chances de suivre le conseil, que de s’en affranchir, à partir du moment où ce dernier a été donné par une personne légitime (un proche, un professeur, par exemple). Notre instinct nous pousse à suivre la majorité, pour se sentir en sécurité, en confiance. Peu de personnespeuvent prétendre avoir une totale confiance en elles. Ainsi, prendre une décision en son âme et conscience, sans consulter rien ni personne, est une tâche presqu’impossible. Il est donc plus facile pour bon nombre d’entre nous, de suivre des contraintes, des chemins tracés. Être libre, c’est aussi être capable d’aller vers ce qui est nouveau. Le sentiment le plus commun, face à la nouveauté, estla peur.

Ainsi, beaucoup font le choix d’être moins libres, par peur d’avoir à déterminer par soi-même ce qu’il faut faire, dire, ou autre. Ainsi, la crainte nous éloignerait de notre liberté.

La liberté suppose la connaissance ; la peur est créée par des perspectives inconnues. Peur et absence de libertés sont donc liées. La liberté avant de nous effrayer, est conditionnée par nos...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on avoir peur de la liberté ?
  • La peur de la liberté
  • Faut'il avoir peur de la liberté ?
  • Doit on avoir peur de la liberte
  • Peut on vaincre la peur de l'autre?
  • Peut on vaincre la peur de l'autre?
  • La vérité peut-elle engendré la peur?
  • Peut-on vaincre la peur d'autrui ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !